Sahara occidental : Trois détenus politiques en grève de la faim – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


MENASahel

Sahara occidental : Trois détenus politiques en grève de la faim

Sahara occidental : Trois détenus politiques en grève de la faim

Trois étudiants et prisonniers politiques sahraouis sont en grève de la faim ouverte à la prison locale Ait Melloul au Maroc. Cette action a été déclenchée le 20 février dernier. Ces détenus ont été condamnés d’une manière illégale à l’issue de procès sommaires.

après plus de 7 ans d’emprisonnement politique pour les deux prisonniers politiques sahraouis, Abdelmoula Al Hafidi et Mohamed Saleh Boujemaa Dada sont emprisonnés depuis plus de sept ans, alors que le troisième prisonnier politique sahraoui  et plus de 04 ans pour le prisonnier politique sahraoui, Al-Hussein Al-Bashir Ibrahim Amaâdour se trouvent dans les geôles marocaines depuis plus de quatre ans.

Ces prisonniers, dont les peines illégales vont de 10 à 12 ans de prison, demandent à la force d’occupation marocaine de mettre un terme définitif aux pratiques racistes et dégradantes, et réclament leur droit au traitement et au contact avec le monde extérieur. Ils réclament aussi leur transfert dans une prison proche de leur famille, dans laquelle tous leurs droits de prisonniers d’opinion seraient respectés, conformément à ce qui est inclus dans les conventions et pactes internationaux, en particulier l’Ensemble de règles minima pour le traitement des détenus.

Selon un communiqué du bureau exécutif du Collectif des défenseurs sahraouis des Droits Humains au Sahara occidental, les familles de ces prisonniers affirment toujours que leurs fils poursuivent leur grève de la faim ouverte face au mépris total de l’administration pénitentiaire. Les familles s’inquiètent de l’état de santé des grévistes, qui souffrent maintenant de complications de santé et psychologiques, en raison de la négligence médicale et des effets secondaires sur la santé résultant des conséquences de nombreuses grèves de la faim, qu’ils avaient menées dans différentes prisons marocaines.

Le Bureau Exécutif du Collectif, tout en assurant le suivi de l’affaire de l’arrestation et du procès puis des conditions misérables de ces derniers et d’autres prisonniers politiques sahraouis dans diverses prisons marocaines, annonce « sa solidarité inconditionnelle avec les étudiants sahraouis et prisonniers politiques, qui sont en grève de la faim, et avec leurs familles, qui souffrent complètement des effets de la privation de liberté de leurs enfants à cause de la poursuite des arrestations, tortures et mauvais traitements par les forces d’occupation marocaines ».  De même que le collectif condamne la confiscation continue par la force d’occupation marocaine des droits justes et légitimes des prisonniers politiques sahraouis garantis par les chartes et pactes internationaux relatifs aux fondements du droit international humanitaire et du droit international des droits de l’homme.

Tenant la force d’occupation marocaine pour responsable de la détérioration des conditions de santé des étudiants et prisonniers politiques sahraouis, le Collectif demande à nouveau au Comité international de la Croix-Rouge « d’assumer sa pleine responsabilité dans la protection des civils sahraouis et des prisonniers politiques qui se trouvent dans les prisons marocaines avec des peines sévères et illégales en raison de leurs positions en faveur du droit du peuple sahraoui à l’autodétermination et à l’indépendance ».

Le communiqué fait état également de « son appel aux organisations internationales des droits de l’homme et à toutes les gens ayant une conscience vivante à intervenir d’urgence pour soutenir les étudiants en grève de la faim à la prison locale d’Ait Melloul / Maroc, et à œuvrer pour faire pression sur la force d’occupation marocaine pour rendre à tous les prisonniers politiques sahraouis leur liberté sans restriction ni condition ». 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email