-- -- -- / -- -- --
Nationale

Sahara occidental : Ghali demande à Rabat de respecter la légalité internationale

Sahara occidental : Ghali demande à Rabat de respecter la légalité internationale

Le président de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) et secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a appelé la communauté internationale, hier à Aghouinit (territoires sahraouis libérés), à « amener la partie marocaine à respecter la volonté de paix et de coexistence dans le Maghreb arabe ».

Présidant l’ouverture d’une activité en marge du Concours militaire du Chahid El Ouali, Ghali a déclaré à la presse que « le Front Polisario est prêt à contribuer à la construction du Maghreb arabe comme il se doit, à condition que le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination soit respecté ».

Le secrétaire général du Front Polisario a demandé au Maroc de « cesser sa politique de fuite en avant » qui, a-t-il dit, « n’infléchira pas la volonté du peuple sahraoui qui demeure attaché à son droit à l’autodétermination ».

Ghali a appelé le Maroc à suivre une politique de paix respectueuse de la légalité internationale, des décisions du Conseil de sécurité de l’ONU et du droit du peuple sahraoui à l’autodétermination ».

Les concours militaires dans le territoire libéré d’Aghouinit viennent couronner une année d’action et de mise en œuvre des programmes de l’institution militaire sahraouie, a rappelé le secrétaire général du Front Polisario, ajoutant que la manœuvre militaire qui marque l’achèvement de l’exercice 2017 des activités militaires dans les territoires sahraouis libérés « montre au monde entier que le peuple sahraoui est fermement attaché à ses territoires et qu’il poursuivra la résistance jusqu’au recouvrement de sa souveraineté sur l’ensemble de son territoire national sahraoui ».

L’armée sahraouie “est prête à faire face” (…) pour arracher le droit du peuple sahraoui à l’indépendance” et “ne peut être confinée éternellement dans un statut de réfugié”, a averti lundi soir Abdullahi Lehbib, “ministre de la Défense sahraoui, cité par l’agence APS.

“L’armée sahraouie est prête (…) à faire face à tout imprévu et à toute éventualité pour arracher le droit du peuple sahraoui à l’indépendance et à l’autodétermination (…) si la communauté internationale n’intervenait pas pour rendre justice à ce peuple qui vit depuis plus de 42 ans sous l’occupation marocaine”, a-t-il affirmé dans une lettre adressée à la communauté internationale.

Le responsable sahraoui a fait ces déclarations après des manœuvres militaires de soldats sahraouis sous le slogan “hisser le niveau de préparation au summum”.

En février, Abdullahi Lehbib avait déclaré à l’AFP : “il y a 25.000 militaires sahraouis et tout Sahraoui est mobilisable, au Sahara occidental, de l’autre côté des murs de défense construits par le Maroc, les indépendantistes du Front Polisario sont toujours sur le qui-vive”.

“Nous penchons toujours pour la voie pacifique” pour résoudre le conflit, l’un des plus vieux du continent africain, avait pour sa part affirmé le prédisent sahraoui Brahim Ghali dans un entretien accordé à l’AFP en février, mais “toutes les options restent ouvertes”.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email