-- -- -- / -- -- --
Monde

Ryad ouvrira une ambassade en Israël si l’Initiative arabe est acceptée

Ryad ouvrira une ambassade en Israël si l’Initiative arabe est acceptée

L’Arabie saoudite ouvrira une ambassade en « Israël » si le Premier ministre Benjamin Netanyahu accepte l’Initiative de paix arabe, a rapporté mardi le quotidien israélien Jérusalem Post.

Anwar Eshki, qui est un des plus proches conseillers du roi Salmane et un ancien général, a déclaré lors d’une interview pour Al-Jazeera : « Vous pouvez demander à M. Netanyahu : s’il annonce son approbation concernant l’initiative de paix arabe et donne tous les droits aux Palestiniens, l’Arabie Saoudite installera une ambassade à Tel-Aviv », rapporte le site israélien i24.

Lorsque le présentateur d’Al-Jazeera a affirmé que l’Arabie saoudite cause la souffrance des Palestiniens, Eshki a répliqué : « Je dis aux Iraniens, vous soutenez les Palestiniens par les armes, mais nous, nous les soutenons avec de l’argent.

Lorsque nous soutenons les Palestiniens avec de l’argent, nous voulons qu’ils vivent bien, et vous, vous leur fournissez des armes pour qu’ils se détruisent ».

Le bureau du Premier ministre israélien n’a pas réagi aux déclarations d’Anwar Eshki. Le plan de paix arabe réclame la formation de deux Etats et le retrait d’Israël jusqu’aux frontières de 1967.

Il propose également la désignation de l’est de Jérusalem Al Quds occupée comme capitale de la Palestine en contrepartie de la normalisation des relations entre Palestiniens et Israéliens. Une série de rapprochements directs et indirects ont eu lieu entre « Israël » et l’Arabie Saoudite au cours des six derniers mois.

Lors d’une conférence en février à Munich sur la sécurité, le ministre israélien de la guerre Moshé Ya’alon avait déclaré que les Israéliens et les représentants des États du Golfe se rencontraient « dans des locaux fermés pour discuter des questions régionales, notamment de la montée de l’Iran suite à l’accord nucléaire. »

Ya’alon a révélé en avril que l’Arabie saoudite avait garanti à « Israël » la liberté de passage dans le détroit de Tiran, après avoir été abandonné par l’Egypte en faveur de l’Arabie saoudite.

De plus, Yaakov Amidror, l’ancien Chef du Conseil de Sécurité Nationale d’ « Israël » assistera à la conférence à Washington le 5 mai donnée par le prince saoudien et ancien chef du renseignement Turki al-Faisal intitulée « la paix et la sécurité au Moyen-Orient ». « Israël » et l’Arabie Saoudite s’entendent sur l’animosité envers l’Iran qui soutient les forces de résistance palestinienne dans leur lutte contre l’occupation israélienne. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email