-- -- -- / -- -- --
Nationale

Rush vers la foire du livre scolaire à Tizi ouzou

Rush vers la foire du livre scolaire à Tizi ouzou

C’est un véritable rush des pères et des mères de famille qui s’est opéré, hier, vers l’espace de la maison de la Culture à l’occasion de l’ouverture de la foire du livre scolaire, une manifestation qui durera jusqu’au 10 de ce mois, et ce sous l’égide de l’Office national des publications scolaires (ONPS). Notons d’emblée que les prix des livres sont soutenus par l’Etat, car valant en réalité, selon un pédagogue exerçant dans une école privée, quatre fois plus que ceux proposés par l’ONPS. Toujours est-il cependant que même avec ces prix soutenus, les portefeuilles des parents d’élèves au salaire modeste peuvent ressentir durement le coup, notamment pour ceux ayant au moins deux enfants scolarisés. En effet, le prix de la fourniture scolaire complète pour un enfant en préscolaire est de 320,00 DA.

Dans le palier primaire, la fourniture complète pour un enfant en première année est de 815,00 DA. En deuxième année c’est 860,00 DA, en troisième année 1650,00 DA, en quatrième année, 1900,00 DA, en cinquième année 2520,00 DA. Pour le cycle moyen, le coût pour les élèves évoluant en première année est de 2765,00 DA, en deuxième année c’est 2445,00 DA, en troisième année 2480,00 DA, en quatrième année c’est 2505,00 DA. S’agissant du cycle secondaire, les prix des livres sont fixés selon la filière. Les livres exigés dans les filières scientifiques semblent plus chers que ceux utilisés dans la littérature.

En troisième année secondaire, certains livres de la filière scientifique peuvent coûter jusqu’à 12 000,00 DA. Cependant, dans le cas où les prix sont soutenus par l’Etat, l’acheteur débourse beaucoup moins. En revanche, dans les écoles privées où les prix ne sont pas soutenus, le parent paye le livre à son prix réel. Pour un père ou une mère de deux ou trois enfants évoluant dans une école privée et au palier du secondaire, il lui faudrait les cachets de Marlon Brando pour ne pas ressentir le coup. Notons enfin que le responsable de la foire de l’ONPS a déclaré au Jeune Indépendant que les livres scolaires ne manquent pas.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email