-- -- -- / -- -- --
Nationale

RND Tizi-Ouzou: Cap sur le développement de la wilaya

RND Tizi-Ouzou:  Cap sur le développement de la wilaya

La famille politique du Rassemblement national démocratique (RND) a initié, ce samedi, un grand rendez-vous politique à Tizi-Ouzou à travers la réunion de ses élus APC, APW et APN de la wilaya.
Cette rencontre, que d’aucuns considèrent comme historique et qui s’est déroulée dans la grande salle des spectacles de la maison de la culture Mouloud-Mammeri, a été provoquée dans le sens que les participants fassent des propositions et des suggestions à l’endroit des élus APW, à l’effet de les débattre lors de la session prévue pour les 18 et 19 du mois en cours.
C’est dans ce sens aussi que les différents intervenants, les élus APC notamment, ont soulevé les différents manquements en matière de développement dont souffrent encore leurs communes respectives.
C’est ainsi que tous les secteurs d’activité de la wilaya de Tizi-Ouzou ont été passés au peigne fin. Cette rencontre des élus RND de la wilaya a été aussi une occasion de connaître certaines réalités très amères et que vivent au quotidien certains citoyens.
En ce qui concerne le chapitre de l’électricité par exemple, il a été révélé à l’occasion de cette réunion que le nombre de foyers qui ne sont pas raccordés au réseau électrique à travers l’ensemble du territoire de la wilaya de Tizi-Ouzou s’élève à 10 000. Il faut savoir que dans le cadre du plan quinquennal de développement 2010 – 2014, la wilaya de Tizi-Ouzou a bénéficié de plus de 4 milliards de DA pour l’alimentation en énergie électrique de 10 542 foyers.
Pour les 10 000 foyers restants, les besoins financiers pour leur raccordement sont estimés 5 000 000 000 DA selon un responsable de l’APW. 
Concernant le gaz naturel, ce ne sont pas moins de 39 communes dont les villages ne sont pas tous raccordés au réseau de conduite de ce combustible ou tout simplement en attente de la mise en service du gaz naturel. Il va sans dire que trois communes, à savoir Aït-Chafai, Akerrou et Zekri ne sont pas prises en compte dans ce programme de mise en service de ce combustible. En effet, les pouvoirs publics ont décidé, il y a plusieurs années de cela, que ces trois communes auraient un programme spécial en alimentation en gaz naturel. Cependant, ce programme n’arrive toujours pas à voir le jour, et ce, au motif de la crise financière.
Quant à Abdelkrim Debien, il a tout simplement remis en cause le schéma de développement élaboré et appliqué jusqu’à maintenant par les pouvoirs publics. Ce cadre du parti s’est focalisé surtout sur l’absence totale d’une réelle politique d’aménagement urbanistique, notamment à long terme.
Il a cité entre autres l’exemple du chef-lieu de wilaya où il est impossible de circuler puisque le plan de circulation de la ville est obsolescent. Pour le Dr Debien, il est temps de réfléchir à organiser un plan de circulation pour les 1400 fourgons de transport circulant à travers la ville, lesquels créent, avec les bus, de gros embouteillages.
Au chapitre santé, cet intervenant a déclaré que c’est insensé de maintenir la gestion des centres de santé sous le giron des APC, car elles n’ont ni les compétences ni les moyens matériels et humains pour cela. Avant de quitter la tribune, il a suggéré l’organisation de journées d’études et de réflexion sur les voies et moyens à mobiliser pour sortir de l’impasse. 
Notons enfin que l’ouverture de cette rencontre a été traduite par un discours d’une très haute teneur politique prononcé par le secrétaire de bureau de wilaya RND, Tayeb Mokadem. Pour ce député, beaucoup reste à faire dans la wilaya de Tizi-Ouzou.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email