-- -- -- / -- -- --
Nationale

RND: Les jours de Ouyahia déjà comptés ?

RND: Les jours de Ouyahia déjà comptés ?

Ce dimanche pourrait bien être le dernier jour d’Ahmed Ouyahia à la tête du RND, quinze jours après avoir perdu son portefeuille de Premier ministre.
Décidément Ouyahia n’a plus la cote ni dans son parti ni au sein du peuple qui scande son nom à chaque marche.
Le SG du RND, Ahmed Ouyahia, réunit son bureau national au siège du parti. Aucun ordre du jour n’est fixé pour cette réunion, qui intervient quelques jours après la tenue du conseil national. Ouyahia pourrait présenter sa démission du parti, après avoir démissionné du gouvernement, pour mettre fin aux agissements visant à le démettre de son poste de responsabilité au sein de cette formation politique.
Une fronde commence petit à petit à prendre de l’ampleur au sein du parti avec la démission de nombreux cadres à travers le territoire national. Belkacem Mellah, un membre du RND qui s’est déjà opposé à Ahmed Ouyahia en 2016, a assuré que 3 000 militants du RND sont pour le départ d’Ouyahia.
Selon lui, les frondeurs exigent la tenue d’un congrès extraordinaire pour changer la direction du parti. Cet ancien ministre et membre de la direction du parti a annoncé la tenue d’un congrès extraordinaire entre le 4 et le 15 avril prochain pour élire un nouveau secrétaire général. Belkacem Mellah s’est dit intrigué par le changement de position d’Ouyahia et de Sedikk Chihab, et a assuré qu’il soutiendrait le président Abdelaziz Bouteflika jusqu’à la fin de son mandat le 28 avril prochain. Mellah annonce qu’ils sont plus de 500 militants à préparer le congrès extraordinaire qui aura pour mission de nettoyer le parti des « cercles d’intérêts malsains ».
De nombreux militants du parti ont démissionné ces derniers jours, un départ accentué par les manifestations populaires. Quelque 2000 militants ont démissionné dans la wilaya de Djelfa. Cette ampleur n’a pas encore été atteinte dans les autres wilayas, mais les défections sont nombreuses, notamment à Tizi-Ouzou où le RND enregistre la démission de plusieurs élus locaux.
Selon l’élu RND à l’APC de Djelfa, Tayeb Naoumi, 2000 militants ont signé le texte dans lequel ils annoncent non seulement leur démission, mais aussi leur décision de rallier le mouvement populaire. Une rumeur a bien circulé ces vingt-quatre derniers jours annonçant la démission de Ouyahia. Mais un démenti de la direction est venu hier couper court à cette information. Un communiqué du parti rendu public mais non signé écarte totalement cette perspective, en apportant un démenti à une information rapportée par une chaîne de télévision privée, selon laquelle Ouyahia serait sur le point de déposer sa démission : « Une chaîne de télévision, qui prétend tenir son information de bonne source, rapporte une rumeur selon laquelle le secrétaire général serait sur le point de déposer sa démission. Nous apportons un démenti catégorique à cette rumeur et affirmons que Ahmed Ouyahia poursuivra sa mission pour laquelle il avait été élu démocratiquement par la majorité des congressistes à bulletins secrets », écrit le RND dans un communiqué.
Le RND assure dans le même communiqué qu’Ahmed Ouyahia va se pencher sur les structures du parti afin de les renforcer et de les revitaliser : « Les structures du parti, les élus et les cadres du parti sont soudés derrière la direction nationale », conclut le RND.
 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email