-- -- -- / -- -- --
Monde

Riyad appellent ses ressortissants à quitter le Liban

Riyad appellent ses ressortissants à quitter le Liban

Le Premier ministre libanais Saad Hariri est arrivé samedi matin à Paris, accompagné de son épouse, où il doit rencontrer le président Emmanuel Macron au cours d’un déjeuner, selon la chaine satellitaire libanaise alMayadeen.

Selon le correspondant d’alMayadeen, deux de ses trois enfants sont restés en Arabie, notant que M.Hariri a contacté le président libanais Michel Aoun et l’a informé qu’il compte se rendre au Liban pour participer à la cérémonie de commémoration de l’Independance du Liban.

Selon un communiqué diffusé par le bureau politique du courant du Futur, ses deux enfants, AbdelAzziz et Laura, sont restés à Riyad pour des raisons scolaires, liées à leurs examens.

 Le convoi de sept véhicules a quitté peu après 7H00 l’aéroport parisien du Bourget, ont constaté des journalistes de l’AFP. La chaîne libanaise Future TV, propriété de la famille Hariri, et une source proche du Premier ministre libanais avaient annoncé son arrivée en France.

A son arrivée à son domicile parisien, M. Hariri, téléphone à l’oreille, a emboîté le pas à son épouse Lara, qui l’a précédé de quelques secondes, selon des images retransmises en direct par la chaîne libanaise LBCI. Avant de s’envoler pour la France, Saad Hariri s’est entretenu avec le prince héritier Mohammad ben Salmane.

« Il a tenu une réunion excellente, fructueuse et constructive avec le prince héritier », a confié à l’AFP une source proche de M. Hariri sous couvert de l’anonymat. Répondant aux propos du ministre allemand des Affaires étrangères Sigmar Gabriel, dans lesquels il a affirmé que « le comportement de l’Arabie Saoudite envers Hariri n’est pas habituel », M.Hariri a déclaré dans un tweet , que  » tout ce qui est diffusé sur sa prétendue détention en Arabie Saoudite , n’est que mensonge ».

M. Gabriel avait déclaré lors d’une conférence de presse qu’ »il se réjouit de l’invitation du président français au Premier ministre Hariri de visiter Paris » ajoutant que « sa visite en France montrera que ses déplacements ne sont pas restreints ».

Par ailleurs, l’ambassade saoudienne au Liban a demandé à ses ressortissants saoudiens de quitter le Liban le plus tôt possible. Auparavant, l’ambassade saoudienne avait affirmé dans un communiqué qu’ »elle suivait avec intérêt les atteintes portées contre les biens de deux femmes saoudiennes agressées par un groupe de jeunes hommes dans la région Musaytbeh à Beyrouth.

Elle communique avec les autorités et les agences de sécurité libanaise pour découvrir les circonstances de ce qui est arrivé ». Selon la déclaration, « cette attaque attise les sentiments de haine » et « appelle à l’identification des coupables pour les traduire en justice ». Pour rappel, l’Arabie saoudite a demandé le 9 novembre ses ressortissants « de quitter le Liban immédiatement ».

Une source officielle du ministère des Affaires étrangères a déclaré que « compte tenu de la situation au Liban, le Royaume demande à ses ressortissants en visite et résidant au Liban de quitter le plus tôt possible le pays, et conseille ses citoyens de ne pas voyager au Liban ». Le Koweït, le Bahreïn et les Émirats arabes unis ont rejoint de l’Arabie dans cette décision.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email