-- -- -- / -- -- --
Lifestyle Santé

Risque de mort en cas de non-respect de l’instruction du ministère de la Santé

Risque de mort en cas de non-respect de l’instruction du ministère de la Santé

Des spécialistes des maladies du sang ont averti que le non-respect de l’instruction du ministère de la Santé concernant la circoncision des enfants pourrait entraîner de nombreux risques, voire la mort, chez les enfants atteints d’hémophilie.

Les spécialistes ont insisté sur la nécessité de respecter l’instruction du ministère de la Santé concernant la circoncision des enfants atteints d’hémophilie afin d’éviter que la joie se transforme en drame. Ils ont souligné que l’intervention soit pratiquée par des chirurgiens comme le stipule l’instruction du ministère et qu’un bilan sanguin devrait être fait au préalable afin de s’assurer que l’enfant n’est pas atteint de troubles sanguins, notamment d’hémophilie.

Par ailleurs, les spécialistes ont signifié que « l’objectif est de rendre autonomes les patients par le développement du traitement à domicile (autotraitement) et de prévenir les complications de la maladie par un traitement préventif, la prophylaxie. L’hémophile, rassurent les professionnels de la santé, peut mener une qualité de vie normale en bénéficiant d’une bonne prise en charge. Dans le cas contraire, la maladie peut être à l’origine d’un handicap. La personne atteinte d’hémophilie doit proscrire les injections intramusculaires, l’aspirine, les sports violents, l’extraction dentaire et la circoncision, lesquels peuvent causer sa mort. Maladie incurable, seules les complications de l’hémophilie peuvent être traitées, et non la maladie en elle-même.

L’hémophilie expliquent les spécialistes est une maladie héréditaire qui touche les garçons plus que les filles. Elle se manifeste dès les premiers pas du jeune enfant lequel est souvent exposé aux chutes. Des ecchymoses apparaissent alors au niveau des articulations, accompagnées de douleurs aigues et d’hémorragies.
« Le bon suivi du malade permettrait de lui éviter le coût d’une intervention, dont le coût oscille entre 1 et 5 milliards de centimes », ont souligné les spécialistes.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email