-- -- -- / -- -- --
Nationale

Riposte rapide de l’ANP à des tirs d’obus à In Salah

Riposte rapide de l’ANP à des tirs d’obus à In Salah

Un groupe terroriste a lancé hier matin à 05h30mn une attaque terroriste avec deux obus de fabrication artisanale, près du poste
de contrôle d’un site relevant de la société nationale Sonatrach, à Kherichba à 200 kilomètres au Sud-ouest d’El-Menia/4e Région Militaire, sans causer aucune perte humaine ou matérielle. C’est ce qu’a indiqué le MDN dans un communiqué.

La réaction rapide du détachement de l’Armée Nationale Populaire en charge de la protection du site a mis en échec cette tentative d’attentat terroriste et il a été procédé immédiatement au bouclage de la zone et une opération de recherche et fouille a été déclenchée avec emploi des moyens appropriés, dont des hélicoptères.

Le site de raffinage de gaz de Krechba, est exploité par un consortium regroupant British Petroleum, Statoil et Sonatrach, est l’un des trois plus importants sites en Algérie.

Une catastrophe a été donc évitée de justesse vu l’importance de ce site, les obus sont tombés sur des zones non sensibles ce qui n’a pas provoqué des fuites de gaz. Le site visé, comprend deux bases de vie et un centre de production, est protégé par une clôture de sécurité le long de laquelle des militaires sont postés en permanence.

Un scenario qui rappelle l’attaque de Tiguentourine, trois ans après la prise d’otages sanguinaire planifiée et exécutée par un commando terroriste composé de 32 éléments affiliés à Aqmi et ayant visé la base de vie de Tinguentourine.

Le 11 mars, un détachement militaire relevant de la 4e Région militaire, avait neutralisé, dans la commune de Guemmar, à 16 km au nord-ouest du chef-lieu de la wilaya d’El Oued, trois terroristes dont un émir qui avait rallié les groupes islamiques armés dès 1994, avec des missiles antiaériens de type Stinger, 20 pistolets-mitrailleurs de type kalachnikov, 3 lance-roquettes RPG-7, 2 fusils-mitrailleurs RPK, 2 fusils à lunette, 2 pistolets automatiques.

Par ailleurs l’ANP ne cesse de découvrir des caches d’armes dans la région, comme celle découverte à Bordj Badji Mokhtar près de la frontière malienne le mois dernier contenant un lot d’armements composé de pistolets, de fusils-mitrailleurs, de grenades et de roquettes pour RPG,

Les armes de guerre qui ont été saisies par les troupes de l’ANP au niveau des frontières de l’extrême sud du pays proviennent de l’autre partie des frontières du pays, voire du Mali et de la Libye surtout.

Ce sont généralement à partir de ces deux pays que, ces arsenaux de guerre, parviennent jusqu’à l’Algérie après que les terroristes étrangers les transportent dans les véhicules tout-terrain.

Il est utile de rappeler également la tentative d’introduction d’une importante quantité d’armement le 22 janvier dernier, dissimulée à l’intérieur d’une cache, et qui a été déjouée à Bordj Badji Mokhtar, par les éléments de l’Armée nationale populaire.

Le mois de décembre dernier toujours dans la région de Bordj Badji Mokhtar, une casemate a été également découverte, lors d’une opération menée par les forces de l’ANP, avec une cache d’armes et plusieurs munitions.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email