-- -- -- / -- -- --
Culture

Fête de Yennayer: Riche programme culturel à Médéa

Fête de Yennayer: Riche programme culturel à Médéa

Comme à l’accoutumée à l’occasion de la célébration de la nouvelle année Amazigh 2972, la wilaya du Titteri a, à l’instar des autres régions du pays, commencé, il y a quelques jours, les préparatifs pour accueillir l’événement dans la joie et la convivialité.

En effet, marchés et commerces ont achalandé leurs étals en produits divers pour la circonstance dont toutes sortes de gourmandises, de friandises, de dattes, de figues, de boissons, sous les feux scintillement des lampes LED.

Événement culturel, Yennayer est marqué par l’organisation par la direction de la Bculture et des arts de la wilaya de Médéa, de la direction du tourisme et de l’artisanat, de plusieurs activités afin de donner à l’événement l’importance et l’éclat qui lui sied par la programmation de conférences et une exposition de collections de vêtements, gâteaux traditionnels et plats préparés pour l’occasion.

En effet, les services de la direction de la culture et des arts, en collaboration avec les services de la maison de la culture Hassan El Hassani, ont tracé un programme d’activités culturelles et artistiques s’étalant du 10 au 12 janvier.

Ainsi, le musée public national des arts et traditions populaires a préparé un programme comportant une exposition temporaire de vêtements représentant les costumes et tenues traditionnels algériens, des séances d’animation pédagogique et une Gaada à l’ancienne pour les enfants, etc.

En outre, le musée a procédé à la diffusion virtuelle d’une vidéo expliquant le calendrier  Amazigh ou le calendrier agraire qui marque “la victoire de Chachnaq sur les pharaons après une bataille qui a eu lieu en 950 avant J.C”, et montrant également la tradition de la célébration des festivités de Yennayer dans les foyers du Titteri, les collections d’objets et les signes amazighs…

Dans leurs interventions les conférenciers qui ont fait des rappels historiques sur Yennayer ont aussi expliqué l’institution du calendrier Amazigh, selon différentes versions et réfeéences historiques et les préparatifs qui lui sont rattachés dans les différentes régions du pays.

Faisant partie du patrimoine de la wilaya, la célébration de la nouvelle année Amazigh est une tradition fortement ancrée dans les foyers, notamment celles des zones de montagne de Tablat à l’est et Oumari à l’ouest de la wilaya où la toponymie Amazigh des lieux est toujours utilisée, comme par exemple Djebel Yaghourthen, Tizi Mahdi, Tafala, Tafraout, Baata, Boudghaghen, Tamesguida, Mekrez, Tibhirine…, a rappelé M. Ahmed Merbouche, chef de service chargé du patrimoine à la direction de la culture et des arts de Médéa.        

L’orateur parlera aussi des rites et traditions marquant le nouvel an Amazigh dans les foyers qui préparant des mets et plats divers dont le couscous, la Chakhchoukha, Maarek, le scrifice d’un coq, les veillées animées par le jeu Yadès…

Pour leur part M. Mokhtar Benali, fonctionnaire à la retraite, rappellera les différentes versions liées au calendrier Amazigh qui débute en 950  avant J.C, la célébration de Yennayer et les légendes qui lui sont attribuées, alors que le Dr Mouna Dahmoune, enseignante à l’université Yahia Farès de Médéa, donnera quelques détails sur les préparatifs de Yennayre dans l’Atlas saharien. .        

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email