-- -- -- / -- -- --
Nationale

Riadh Sidaoui, DG du CARAPS de Genève «La cause palestinienne sera au cœur du Sommet arabe»

Riadh Sidaoui, DG du CARAPS de Genève  «La cause palestinienne sera au cœur du Sommet arabe»

Le directeur du centre arabe de recherches politiques à Genève, Riadh Sidaoui, a estimé dans un entretien accordé au Jeune Indépendant en marge des travaux du Forum intergénérationnel pour le soutien de l’action arabe commune,  que la 31e session du Sommet arabe organisée les 1 et 2 novembre prochain à Alger, sera une occasion pour réunir les Etats arabes, et réimposer les causes marginalisées à l’instar de la question palestinienne, appelant en outre à l’implication du citoyen arabe dans ce processus, qui a un impact direct sur sa vie quotidienne.

Le Jeune Indépendant : Le monde vit actuellement un bouleversement qui a un impact direct sur la région arabe; d’après vous quel rôle peut jouer la société civile pour affronter ces nouveaux défis ?

Riad Sidaoui : Il faut savoir que la société civile dans la géopolitique, est définie comme un corps intermédiaire entre l’Etat et la société, donc elle pourrait à la fois envoyer des messages à l’Etat comme à la société en générale.

Cependant, elle doit jouer un rôle très important, pour trouver des solutions aux problèmes des peuples. Parfois les Etats ne peuvent pas constater ce qui se passe dans la rue, et vice versa. On peut dire que c’est un travail complémentaire. Revenant au forum intergénérationnel, il est évident que l’Algérie à fait un choix très intelligent en l’organisant. C’est une première dans le monde arabe. Je dis que C’est important de donner la parole à la société civile. Surtout, que cette dernière à une marge de liberté beaucoup plus importante que les diplomates et tout ce qui est officiel. Dans la société civile, on peut discuter des sujets tabous qu’on ne pourrait pas aborder au niveau officiel. Je le répète encore puisque la société civile est un corps intermédiaire elle pourrait être la voix des peuples arabes.

 Pouvez-vous nous parler de vos propositions que vous aviez abordées lors de votre intervention dans ce forum ?

Lors de mon intervention, j’ai proposé la libre circulation des personnes, et des marchandises. Pourquoi en Europe par exemple il y a toujours une colonne réservée aux Européens, pour leurs faciliter l’entrée. Contrairement dans le monde arabe, la priorité est réservée aux étrangers et ils imposent les visas à leurs frères arabes. Nous savons bien que la Ligue arabe a été fondé en 1945 et l’UE beaucoup plus tard, mais les résultats sont catastrophiques. Il n’y a aucune comparaison entre le succès européen et l’échec arabe.

Selon vous, ce Forum pourrait-t-il unir les pays arabes ?

Oui, c’est possible, mais ça sera à long terme, il faut travailler beaucoup pour réaliser cet objectif, et cela est lié à la démocratisation. Nous savons bien que la liberté du travail de la société civile diffère d’un pays à un autre.  Il existe des Etats qui ne croient pas au concept de droit de l’homme, société civile, ou encore syndicats. Donc, il est important de faire une certaine typologie. Malgré tout, on considère ce forum comme un pas en avant. C’est un début pour impliquer la société civile, des peuples arabes dans la politique. On propose des conseils, des recommandations, en faveur des peuples et leurs intérêts. Pour cela je pense qu’il faut impliquer le citoyen arabe dans ce processus parce qu’il y a une rupture totale entre la Ligue arabe et l’intérêt économique du quotidien du citoyen.

Qu’attendez-vous du prochain sommet arabe prévu à Alger ? 

Je suis très optimiste quant aux recommandations qui couronneront les travaux du prochain sommet arabe. Car on a confiance dès qu’il s’agit de l’Algérie. Il faut savoir que ce pays a son poids diplomatique, historique et symbolique, ce qui nous donne les garanties nécessaires pour qu’il n’y aura pas des complots des Etats arabes comme aux précédents sommets.  On a aussi la confiance que l’Algérie réunira les Pays arabes surtout par rapport à la cause palestinienne, qui va revenir sans doute à la une de la ligue arabe. Cette cause qui a été marginalisée dans d’autres sommets, elle sera surement imposée par l’Algérie.

 

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email