-- -- -- / -- -- --
Nationale

Révision des subventions de l’Etat avant juin 2021

Révision des subventions de l’Etat avant juin 2021

Souvent évoquée mais jamais mise en œuvre, le gouvernement d’Abdelaziz Djerad est résolu à réviser la politique de subvention de l’Etat qui coûte chère au trésor public. Reportée d’année en année par les pouvoirs publics, le ministre des Finances vient de fixer un échéancier : la révision de la politique de subvention interviendra, au plus tard, le deuxième semestre de 2021.

Ainsi, le gouvernement va se lancer dans une réforme impérative mais complexe. Les catégories sociales à faible revenu bénéficieront donc des subventions de l’Etat. Le ministre des Finances a affirmé que la révision de la politique des subventions de l’Etat en vue de cibler les catégories sociales qui en ont le plus besoin interviendra, au plus tard, le deuxième semestre de 2021.

Aymen Benabderrahmane estime qu’«il n’est pas normal que les catégories aisées acquièrent des produits subventionnés au même prix que les citoyens à faible revenu». Selon lui, il y a une injustice dans la répartition de ce soutien. C’est la raison pour laquelle le ciblage de subvention s’impose. «Nous œuvrons pour que le soutien de l’Etat profite aux citoyens qui en ont le plus besoin», a-t-il indiqué lors dans son passage sur la radio ce lundi. Cependant, le ministre a tenu à préciser qu’il n’est aucunement question de renoncer au caractère social de l’Etat.

«La protection du pouvoir d’achat et le maintien du caractère social de l’Etat sont consacrés par la Constitution», a-t-il souligné, précisant que le secteur «a défini les critères ouvrant droit à ce soutien». Une enveloppe de 1 960 milliards de dinars a été destinée au soutien dans le cadre de la loi de finances 2021, selon les précisions du ministre, qui évoque les orientations du président de la République.

Les transferts sociaux représentent ainsi 23,7% du budget de l’Etat pour l’exercice 2021, soit une hausse de 81,58 milliards dinars par rapport à 2020. Des économistes n’ont cessé de souligner l’importance, voire la nécessité, du ciblage des subventions, notamment au nom de la justice sociale.

Cependant, la révision de la politique des subventions de l’Etat intervient dans un contexte particulier, caractérisé par la crise sanitaire de la Covid-19. Une épidémie qui a eu des retombées économiques et sociales. Une situation qui rend difficile la mise en œuvre de cette politique de ciblage des subventions, d’autant que nombreux sont les citoyens qui ont vu leur pouvoir d’achat se détériorer au cours de cette année.

Des spécialistes n’hésitent pas à avancer qu’il sera difficile d’entreprendre quoi que ce soit dans ce sens compte tenu de la gravité des retombées humaines et sociales de la pandémie du coronavirus. Cela n’empêche cependant pas une préparation «minutieuse» pour un ciblage des subventions à même de soulager les dépenses. Reportée d’année en année, faute de moyens techniques notamment, le ciblage des subventions de l’Etat interviendra donc cette année. Le gouvernement réussira-t-il sa mise en œuvre ou fera-t-il l’objet d’un nouveau report ?

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email