-- -- -- / -- -- --
Lifestyle Santé

Réviser les mécanismes d’établissement des arrêts de maladie

Réviser les mécanismes d’établissement des arrêts de maladie

Le ministre du Travail, de l’emploi et de la sécurité sociale, Mohamed El Ghazi, a insisté sur « l’impérative révision des mécanismes d’établissement et de validation des congés de maladie ».

Cette révision aura pour finalité de combattre la « tricherie » de certains assurés sociaux, « certes peu nombreux » qui, avec la complicité de certains médecins, se font délivrer des certificats d’arrêt de travail de complaisance qui portent préjudice aux finances de la Caisse nationale d’assurances sociales (CNAS), a indiqué le ministre lors de l’inspection du siège de l’agence locale de cette caisse.

Relevant que des « utilisations frauduleuses » de la carte « chifa » ont également été constatées, M. El Ghazi a fait part de la nécessité de maîtriser les dépenses « excessives » supportées par la CNAS et assuré que quiconque dont l’implication dans ces pratiques aura été prouvée sera présenté devant la justice.

Le ministre a préconisé, dans ce contexte, l’organisation de rencontres entre la CNAS, la direction de la santé et les médecins conventionnés pour lutter contre ce « fléau ».

M. El Ghazi a également insisté sur la formation et le recyclage des personnels de la Caisse pour améliorer la qualité des prestations offertes aux assurés et plaidé pour la décentralisation de la gestion au moyen de l’élargissement des prérogatives des directeurs des agences de wilaya afin, a-t-il dit, d’accélérer le traitement des dossiers et de mieux prendre en charge les préoccupations des assurés sociaux.

Après avoir inauguré une nouvelle antenne de la CNAS au chef-lieu de wilaya, le ministre a visité, à la maison de l’artisanat un salon des micro-entreprises créées dans le cadre de l’ANSEJ 5Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes) où il a procédé à la distribution des clés de 7 véhicules ateliers à de jeunes artisans en plomberie et en électricité.

Il s’est également rendu au siège de la Caisse nationale des retraites (CNR) qui a traité en 2014, selon ses responsables, les dossiers de 423 retraités invalides ayant bénéficié de la prise en charge sanitaire et d’un accompagnement administratif.

M. El Ghazi avait auparavant déclaré, sur les ondes de la radio locale, que la chute des prix du pétrole n’affecterait pas la politique de l’Etat en matière d’emploi et de lutte contre le chômage. Il a également souligné que le plan quinquennal 2015-2019, « ambitieux pour tous les secteurs dont l’habitat et la santé » et devra permettre de générer de nouveaux emplois aux jeunes qu’il
a encouragés à créer leurs propres entreprises et faire prévaloir leurs potentialités.

Le ministre a souligné l’importance de l’investissement dans le cadre d’une vision économique globale et prospective, et rappelé que le code des marchés publics réserve 20 % des projets aux micro-entreprises de jeunes dont le nombre, dans cette wilaya, dépasse les 120 dans le seul secteur du bâtiment, des travaux publics et de l’hydraulique (BTPH).

M. Mohamed El Ghazi qui a assisté à une partie des travaux d’un séminaire sur la loi de finances 2015, s’est ensuite dirigé vers les communes de Rakouba et de Sedrata où il devait visiter une ferme d’élevage bovin et une menuiserie.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email