-- -- -- / -- -- --
Nationale

REVADE : Transformer les déchets en matière première

REVADE : Transformer les déchets en matière première

« La récupération des déchets et leur valorisation n’est pas uniquement une question d’environnement, mais elle a aussi son impact économique », a déclaré hier la ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Fatma-Zohra Zerouati, lors du coup d’envoi du Salon international de la récupération et de la valorisation des déchets « REVADE », qui se tient du 9 au 12 Octobre 2017 au Palais des expositions Safex à Alger.

Après la première édition, l’année passée, plus de 40 exposants dont la Corée du Sud, l’invité d’honneur de cette année, se sont donné rendez-vous à ce 2e salon dédié à l’environnement. Cette manifestation est organisée par la Chambre algérienne du commerce et de l’industrie (CACI) en collaboration avec l’Agence nationale des déchets (AND).

Le Salon a pour objectif de faire connaître les équipements et les technologies utilisés dans le domaine de la transformation et du recyclage des déchets.
Selon les spécialistes rencontrés sur place, les Algériens pourront bénéficier de l’expérience sud-coréenne via la participation de l’Institut coréen de la technologie et de l’industrie environnementale (KEITI), une référence mondiale en la matière.

La ministre a rappelé la volonté politique du gouvernement de promouvoir l’activité de la récupération des déchets en Algérie et de les transformer localement en matière première destinée notamment à l’industrie du plastique, de la papeterie, du textile et autres.

Elle a souligné que « c’est une activité économique capable de générer une richesse d’une valeur financière de 38 milliards de DA par an « .

Ce qui permettra la création de 7 000 emplois et de centaines de petites et moyennes entreprises. Parmi les principaux exposants au Revade 2017, il y a lieu de citer ExtraNet et NetCom, deux Epic dépendant de la wilaya d’Alger spécialisés, entre autres missions, dans le tri sélectif des déchets et leur remise comme matière première à des fabricants de carton et de produits en plastique. Ces entreprises ont des centres de stockage à travers la wilaya d’Alger.

Le Salon accueille plusieurs entreprises privées dont certaines fabriquent des machines compacteuses de déchets. Ces machines, nous a-t-on dit, ne nécessitent pas une grande technologie « d’où leur conception et leurréalisation en Algérie « . Les spécialistes que nous avons abordés n’omettent pas par ailleurs d’appeler les citoyens à faire preuve de « civisme », lorsqu’ils jettent leurs ordures ménagères.

« Il y a aujourd’hui des moyens de séparer le verre du carton, le plastique du fer, et faire en sorte de les placer dans des bacs adéquats dont certains quartiers sont pourvus. » « L’industrie pourrait récupérer une bonne partie des déchets ménagers pour les transformer en produits manufacturés, y compris le pain qu’on peut remettre aux éleveurs « , signale-t-on au Revade 2017. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email