-- -- -- / -- -- --
Nationale

Réunion du gouvernement : La rentrée sociale à l’ordre du jour

Réunion du gouvernement : La rentrée sociale à l’ordre du jour

En vue de préparer la rentrée sociale, le gouvernement s’est réuni mercredi dernier. La réunion, présidée par le Premier ministre, Noureddine Bedoui, a été consacrée à l’audition et au débat de deux exposés relatifs à la rentrée sociale 2019-2020 ainsi qu’aux mesures à prendre pour la résorption du déficit de la balance des paiements en vue de préserver les réserves de changes du pays. Une rentrée sociale qui intervient dans une conjoncture particulière, marquée par la crise politique que traverse le pays, laquelle a un impact direct sur l’économie nationale.

En effet, les départements ministériels concernés de près par la rentrée sociale ont exposé les mesures prises dans le cadre de la préparation de celle-ci. Lors d’un exposé détaillé sur l’état d’avancement des préparatifs , présenté par les ministres de l’Intérieur, de l’Education, de l’Enseignement supérieur, de la Formation professionnelle, de l’Habitat et de la Solidarité nationale, il a été question des mesures prises dans le cadre de la préparation de la prochaine rentrée sociale, notamment pour la rentrée scolaire, et celles universitaire et professionnelle, outre la propreté de l’environnement, la santé et l’hygiène publiques et les préparatifs en prévision des saisons d’automne et d’hiver.

Selon le communiqué des services du Premier ministre, le secteur de l’éducation a relevé un nombre sans précédent de structures réceptionnées et devant entrer en service à l’occasion de la rentrée scolaire de cette année, à savoir 656 nouveaux établissements, dont 426 écoles primaires, 137 collèges et 93 lycées, en attendant la réception, à la fin de l’année 2019, de 161 établissements supplémentaires. Le secteur a ainsi bénéficié de 8 040 nouveaux postes budgétaires, dont 1 061 postes pédagogiques. En matière de restauration scolaire, une nette amélioration est attendue pour cette rentrée scolaire, avec l’ouverture de 94% des cantines, le renforcement du transport scolaire et l’amélioration des conditions de prise en charge des élèves à travers l’acquisition de 1 000 nouveaux bus. Les classes intégrées destinées aux personnes aux besoins spécifiques ont également été renforcées par 186 nouvelles classes, portant leur nombre global à 851, outre la modernisation et la numérisation de la gestion des écoles primaires et de la bourse scolaire.

Pour la rentrée universitaire, 368 000 bacheliers seront accueillis dans les universités. Ainsi, toutes les mesures ont été prises pour l’accueil des nouveaux bacheliers dans de bonnes conditions à travers l’ouverture de plus de 83 400 nouvelles places pédagogiques et 51 950 lits, outre 3 000 postes d’encadrement en faveur du secteur. Le secteur de la formation et de l’enseignement professionnels sera renforcé, quant à lui, par la réception de 34 nouveaux établissements d’une capacité de plus de 15 100 postes pédagogiques, permettant au secteur d’accueillir plus de 503 000 stagiaires. Le secteur de la solidarité nationale verra, lui aussi, ses structures consolidées pour la prise en charge des personnes aux besoins spécifiques dans ses 239 centres et 17 annexes à travers le territoire national, et la réception, cette année, de 3 nouveaux centres. De son côté, le secteur de la santé a pris une série de mesures à même d’améliorer les prestations sanitaires, notamment pour ce qui est de la santé scolaire.

Poursuivre la mobilisation

Relevant un progrès notable en matière de préparatifs pour cette rentrée, M. Bedoui a souligné l’impératif de poursuivre la

mobilisation de l’ensemble des acteurs et de renforcer la coordination intersectorielle au vu de la conjoncture particulière que traverse le pays, et ce à travers la consécration des valeurs d’écoute, de dialogue ainsi que de l’action de proximité avec les partenaires professionnels et sociaux.

Par ailleurs, en vue d’accélérer la cadence de la réalisation des structures restantes et la prise en charge des préoccupations des citoyens, le Premier ministre a chargé les ministres concernés de prendre les mesures nécessaires pour hâter les opérations de raccordement des établissements concernés par la prochaine rentrée sociale aux réseaux d’électricité, de gaz et d’eau potable en mobilisant, le cas échéant, la Sonelgaz et les entreprises du secteur des ressources en eau concernées.

De son côté, le ministre des Finances a présenté un exposé sur les mesures à prendre pour la résorption du déficit de la balance des paiements en vue de préserver les réserves de changes du pays. Il a également mis en exergue les mesures prises en matière de rationalisation des importations. Le ministre de l’Habitat a, pour sa part, présenté un rapport sur l’avancement de la réalisation et de la distribution des programmes de logement, toutes formules confondues.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email