-- -- -- / -- -- --
Nationale

Réunion de haut niveau sur la RASD

Réunion de haut  niveau sur la RASD

Une réunion de haut niveau s’est tenue hier sous la présidence du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, et du Premier ministre de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), Abdelkader Taleb Omar et en présence de hauts responsables civils et militaires des deux pays, dans une conjoncture marquée par une vive tension entre le Maroc, d’un côté, et le Polisario et l’ONU, de l’autre.

Les autorités marocaines ont élevé d’un cran leur guerre psychologique contre le Polisario. Avant-hierle chef de la diplomatie marocaine, Salaheddine Mezouar, appelait à la mobilisation générale des Marocains. Le Maroc serait en train de mobiliser ses troupes dans le sud du pays, notamment au niveau des frontières avec l’Algérie.

Les derniers développements sur le dossier du Sahara occidental y sont sans doute pour quelque chose, mais pas seulement. L’information est rapportée par le journal marocain Al Massae qui fait part d’une mobilisation de troupes sans précédent dans le sud du pays..

La raison de cette mobilisation est l’organisation de manœuvres militairesopérées par le Polisario ainsi que le rappel de tous les militaires et responsables par le président de la RASD Mohamed Abdelaziz.

Cette annonce avait été faite en début de semaine par la télévision du Polisario. Cette situation fait monter d’un cran la tension au niveau des frontières avec le Maroc qui entretient depuis longtemps une logique d’escalade envers l’Algérie et aussi envers la RASD.

Les dirigeants marocains, inquiets des succès diplomatiques du Front Polisario, de la récente déconvenue onusienne et de la condamnation toute par le congrès américain de leur politique expansive et meurtrière dans les territoires occupés, font à chaque fois diversion et tentent de brouiller les pistes.

Les autorités algériennes, qui font toujours échec aux plans de déstabilisation du régime marocain, ont eu hier une réunion de haut niveau sous la présidence du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, et du Premier ministre de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), Abdelkader Taleb Omar, dans le cadre des consultations algéro-sahraouies, indique un communiqué des services du Premier ministre. 

Le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, le vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire, le général de corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah, et le ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel, ont participé à cette réunion.

Plusieurs membres du secrétariat national du Front Polisario et du gouvernement sahraoui ont également participé à la réunion, précise la même source : « Ces consultations ont porté sur les questions diplomatiques, sécuritaires et humanitaires d’intérêt commun », souligne le communiqué. En termes clairs, cette rencontre de haut niveau n’est pas fortuite.

Elle doit permettre de diagnostiquer le niveau de la menace ainsi que les forces en présence pour mettre en échec les tentations rédhibitoires d’un régime aux abois.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email