Réunion de coordination entre Faid et Derbal : Lever les contraintes budgétaires sur les projets hydrauliques  – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Réunion de coordination entre Faid et Derbal : Lever les contraintes budgétaires sur les projets hydrauliques 

Réunion de coordination entre Faid et Derbal : Lever les contraintes budgétaires sur les projets hydrauliques 

En vue de lever les obstacles qui entravent le secteur de l’hydraulique et de réaliser les projets d’investissement, une réunion de coordination a été organisée, ce mardi, entre le ministre des Finances, Laaziz Faid, et le ministre de l’Hydraulique, Taha Derbal, en présence des hauts responsables des deux départements ministériels. C’est ce qu’a indiqué un communiqué du ministère des Finances.

Au cœur des discussions, les contraintes liées aux aspects budgétaires, domaniaux et financiers ont été examinés en détail. Les représentants des deux ministères ont tenu compte de l’urgence de surmonter ces défis pour assurer un approvisionnement en eau adéquat aux citoyens dans un contexte mondial de stress hydrique.

Dans ce sillage, le ministère des Finances a souligné le caractère sensible du secteur hydraulique et a affirmé que celui-ci demeure une priorité absolue du gouvernement. Les intervenants ont discuté des meilleurs moyens d’accélérer l’utilisation des ressources financières déjà allouées pour surmonter les contraintes budgétaires identifiées afin d’assurer le lancement rapide et la réalisation de plusieurs projets structurants visant à renforcer les capacités du secteur et à améliorer ainsi l’apprivoisement en eau pour les citoyens. 

A ce propos, Faid a appelé les structures de son département à accompagner activement le secteur de l’hydraulique dans le cadre d’une collaboration intensive et efficiente afin de mettre en œuvre les réformes budgétaires. Selon la même source, cette démarche vise à optimiser l’utilisation des ressources disponibles, à garantir une allocation efficiente des fonds et à favoriser une gestion plus transparente et responsable des finances publiques.

En outre, les deux responsables ont exprimé leur engagement commun à collaborer pour développer des solutions adaptées afin d’améliorer la résilience du secteur hydraulique face aux défis actuels.
Aussi des initiatives spécifiques ont été discutées pour résoudre les contraintes liées aux aspects domaniaux concernant certains projets du secteur concerné.

Il convient de noter que cette initiative intervient dans le cadre de l’engagement des pouvoirs publics à réunir les conditions de la sécurité hydrique nationale et d’une collaboration intensive entre les secteurs afin d’assurer un accès à l’eau potable ainsi qu’au service d’assainissement pour tous les citoyens, même dans des périodes de sécheresse prolongée.

Rappelant que l’Algérie est confrontée à un stress hydrique important, pour faire face à cette situation, le gouvernement a mis en place une stratégie pour assurer l’accès à l’eau potable, notamment en construisant des stations de dessalement d’eau de mer et en recyclant les eaux usées.

Actuellement, l’Algérie exploite 14 stations de dessalement d’eau de mer, avec une capacité de production de 1,5 million de mètres cubes par jour. D’ici décembre 2024, cinq nouvelles stations de dessalement entreront en service, augmentant davantage le volume d’eau douce produite.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email