-- -- -- / -- -- --
Nationale

Retour d’Ahmed Ouyahia par la grande porte ?

Retour d’Ahmed Ouyahia par la grande porte ?

Les travaux du congrès extraordinaire du Rassemblement national démocratique (RND) s’ouvrent aujourd’hui et s’étaleront jusqu’au 7 mai.

Ce congrès extraordinaire, que d’aucuns perçoivent comme « une formalité « , devrait ouvrir la voie à une confirmation au poste de secrétaire général du parti pour Ahmed Ouyahia, « revenu par la grande porte après avoir été poussé à la démission en janvier 2013 « .

Désigné le 10 juin 2015 comme intérimaire (Abdelkader Bensalah ayant démissionné de son poste à la tête du RND le 28 mai de la même année) Ahmed Ouyahia, s’il est élu à la tête de la deuxième formation politique du pays, membre de l’alliance présidentielle aux côtés du FLN, tentera de redorer le blason d’un parti de plus en plus affaibli ces dernières années.

Vilipendé par le patron du FLN, Amar Saâdani, qui voit en la personne du SG par intérim du RND un candidat non désiré à la présidentielle, Ouyahia subit par ailleurs des remous à l’intérieur des instances du parti créé sous Zeroual. Des contestataires dont le plus en vue, Belkacem Mellah, candidat déclaré au poste de SG et Mohamed Lamine Mohammedi, prédisent « l’échec » de l’actuel SG par intérim.

Les frondeurs font état « d’entorses graves « au règlement intérieur et aux statuts du parti lors des congrès régionaux, notamment en matière de désignation des congressistes et de changement des statuts et du règlement intérieur du parti.

L’aile Belkacem Mellah, par le biais d’un communiqué, a prévenu récemment l’ensemble des militants qu’il n’était pas permis « à un groupe de quelques personnes ou à une quelconque minorité « d’imposer son diktat à l’intérieur du RND », suggérant ainsi le report du congrès extraordinaire.

Réagissant au quart de tour, Ahmed Ouyahia a émis un niet catégorique à leurs doléances, estimant que les signataires du communiqué devront « mesurer leur représentativité et promouvoir leur vues au niveau de leur wilaya d’appartenance ou au niveau des pré-congrès régionaux qui les concernent ou même devant le congrès extraordinaire ».

« Ils feront face à la majorité qui est l’arbitre « , a souligné Ouyahia, et d’ajouter dans un communiqué de presse : « En conclusion, le SG par intérim porte à la connaissance des auteurs du communiqué ainsi que des militants du parti qu’aucun groupuscule ni aucune minorité n’imposera son diktat au sein du RND « .

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email