-- -- -- / -- -- --
Culture

Rétablir et inculquer les valeurs de l’effort et du mérite

Rétablir et inculquer les valeurs de l’effort et du mérite

Dans le monde actuel, le souci premier de chaque nation est l’emploi. Notre pays a également cette préoccupation essentielle. La rente pétrolière semble cependant l’avoir éloignée de la rationalisation économique.

Djamel Taibi, ancien manager d’entreprise, juge que cette carence momentanée et conjoncturelle n’est pas une fatalité en soi et l’explique longuement dans son livre intitulé « Comment remettre l’Algérien au travail ».

Cette carence momentanée et conjoncturelle n’est donc pas une fatalité en soi et, selon l’auteur, cette déviation peut être victorieusement surmontée compte tenu de la vitalité extraordinaire de la société algérienne, de son ancestral patrimoine de valeurs nobles ainsi que de l’immense et colossal potentiel que recèle le pays en étendues et en richesses naturelles.

Djamel Taibi a présenté son livre au début ce samedi lors d’une conférence-débat, en présence d’un public fortement intéressé, dans les espaces de la structure culturelle portant le nom le Cercle des lumières, au 67 Boulevard Krim-Belkacem.

Dans son livre « Comment remettre l’Algérien au travail », Djamel Taibi évoque les raisons ayant conduit la société algérienne contemporaine à délaisser la valeur authentique du travail, la dépouillant de sa résultante et de sa contrepartie de productivité pour la transformer en facteur d’inertie improductive.

Dans un style spontané, naturel, facile à lire et même agréable, il décrit les situations dans lesquelles l’Algérien perd ses repères. Il évoque tous les segments de la société, du plus humble au plus élevé dans la hiérarchie, en se référant à tous les secteurs d’activités.

Le comportement négatif du désœuvrement trouve aussi, malheureusement, ses profondes racines dans l’aliénation coloniale qui a dénaturé la personnalité et la saine identité algérienne.

Cependant, rien n’est perdu. Avec un nouveau projet de société solide, tout peut redémarrer. Sans apporter une solution miracle, Djamel Taibi compte relever le défi, tout en dressant un constat alarmant sur la situation actuelle du pays ainsi que sur l’esprit ancestral de nos populations fondées sur les valeurs nobles d’une tradition empreinte de droiture, de dignité et de fierté.

Il s’adresse aux croyants pour qui l’Islam a donné une valeur sacrée au travail, reproduisant ces paroles divines : « L’œuvre de chacun sera appréciée par Dieu, par son prophète et par les croyants. »

Le livre de Djamel Taibi constitue un miroir où chaque Algérien se reconnaît dans ses défauts comme dans ses qualités, mais aussi dans son environnement. Ce premier livre est le début d’une carrière dans l’écriture qu’il compte bien continuer par la parution prochaine d’un autre ouvrage.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email