Résultat des efforts du département de l’Enseignement supérieur : 1 300 brevets d'invention enregistrés – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Résultat des efforts du département de l’Enseignement supérieur : 1 300 brevets d’invention enregistrés

Résultat des efforts du département de l’Enseignement supérieur : 1 300 brevets d’invention enregistrés
le ministre de l'Enseignement supérieur, Kamel Baddari.

Durant l’année universitaire en cours, 1 300 brevets d’invention ont été enregistrés et 350 mémoires de fin d’études « diplôme-start-up » ont été soutenus. C’est ce qu’a indiqué le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Kamel Baddari.

Lors d’une séance plénière à l’Assemblée populaire nationale (APN), consacrée aux questions orales, M. Baddari, a souligné que le nombre de brevets déposés et de soutenances de mémoires « diplôme-startup » enregistrés depuis le début de cette année universitaire est le résultat des efforts de son département en matière d’orientation des étudiants vers la réalisation de leurs propres start-up.

Le ministre a aussi affirmé que les « centres de recherches sont désormais habilités à commercialiser les prototypes de recherche scientifique », et ce dans le cadre de « l’application de la stratégie du secteur visant à valoriser les résultats de la recherche scientifique au profit de l’économie nationale ».

Il a tenu à préciser que cette initiative s’inscrit dans le cadre de la concrétisation « des engagements du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, visant le développement de la recherche scientifique et technologique », l’objectif étant « de satisfaire les besoins socio-économiques à travers la mise en place de solutions scientifiques et pratiques aux problèmes rencontrés dans les différents domaines, notamment ceux en lien avec la sécurité énergétique, sanitaire et hydrique », a affirmé M. Baddari.

Evoquant l’enseignement en langue anglaise dans les établissements universitaires, le ministre a indiqué que ses services « ont adopté une méthode scientifique pour la formation des formateurs en vue de leur permettre de maîtriser l’écriture et l’analyse académiques en langue anglaise ».

Il a précisé, dans ce sillage, que « 28 000 enseignants ont pris des cours d’anglais en présentiel et 36 000 autres en distanciel via une plate-forme numérique consacrée ».

Il convient de rappeler que le président de la République a récemment souligné les efforts déployés par l’Etat pour accompagner et adopter les projets innovants, et ce notamment par la création de pôles technologiques, le lancement d’une plate-forme dédiée à la recherche, au développement et à l’innovation, ainsi que la création d’incubateurs au sein des universités pour la domiciliation des start-up. Des mécanismes de financement et de nombreuses facilités ont aussi été mis en place pour stimuler les initiatives entrepreneuriales.

De plus, le département de l’Enseignement supérieur s’est également attelé à la promotion de la relation université-entreprise, à la création de groupes de recherche communs et à la promotion de la recherche et du développement au sein des institutions économiques nationales, et ce dans le cadre des mesures d’encouragement des étudiants et des enseignants à devenir des porteurs de projets et de solutions innovantes pour le secteur économique.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email