-- -- -- / -- -- --
Nationale

Reprise des travaux du projet de la ligne ferroviaire Birtouta-Zeralda

Reprise des travaux du projet de  la ligne ferroviaire Birtouta-Zeralda

Lors d’une visite d’inspection hier du chantier de réalisation de la nouvelle ligne ferroviaire électrifiée à double voie devant relier Birtouta à Zéralda, dans la wilaya d’Alger, via la ville nouvelle de Sidi Abdellah, sur une distance de 21 km, le ministre des Transports, Amar Ghoul, a précisé que « la contrainte liée aux expropriations de terrains qui ont entravé les travaux est levée ».

Lancé en septembre 2011 pour un délai de réalisation de 28 mois, le chantier en question a enregistré du retard à cause d’un problème de foncier, des familles ayant refusé de quitter le terrain où doit passer le train.

Hier, en marge de sa visite d’inspection, le premier responsable du département des Transports a rassuré sur la reprise des travaux de réalisation du projet après le règlement du problème du foncier, affirmant de ce fait que « les contraintes qui bloquaient l’avancement du projet de la ligne ferroviaire Birtouta-Zéralda ont été levées », grâce aux efforts du wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, suite au relogement de 132 familles, notamment celles qui occupaient des baraques bloquant de grands projets comme ceux du stade de Birkhadem ou de la ligne ferroviaire Birtouta-Zéralda. 

Cette nouvelle ligne traversera une partie de la Mitidja et du Sahel et sera dotée de cinq gares : Birtouta, Tessala El Merdja, Sidi Abdallah, le futur pôle universitaire de Sidi Abdallah et Zéralda, le terminus.

Le ministre, qui était accompagné du wali d’Alger, a invité les responsables du projet et les entreprises de réalisation à fournir davantage d’efforts pour rattraper l’arrêt des travaux pendant l’hiver, pour que la ligne soit livrée dans les délais arrêtés, soit en décembre 2015. Selon la fiche technique du projet, cette ligne ferroviaire sera électrifiée et à double voie et s’inscrit dans le prolongement de la voie Alger-Blida.

Le ministre estime que le projet est important eu égard à ses retombées en matière de transport des personnes et de marchandises, notamment grâce à une extension prévue vers Tipasa, proche du futur port d’Alger, sur 90 km pour desservir Bou-Ismaïl et Cherchell.
Aussi, une autre extension est en étude pour relier Zéralda à Aïn Bénian, par Staouéli et Chéraga (15 km).
 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email