-- -- -- / -- -- --
Nationale

Reprise des exportations des pattes de poulet vers l’Asie

Reprise des exportations des pattes de poulet vers l’Asie

En visite à Médéa, le ministre du commerce Kamel Rezig a donné le coup d’envoi des activités  la société Algeria-Agro-Process pour l’exportation des pattes de poulets congelés vers l’Asie asiatiques.
La Sarl Algeria-agro-Process, dont l’usine est située à Draa Smar (5km à l’ouest de Médéa) est spécialisée dans la production de pattes de poulet surgelées, étant aussi l’une des entreprise les plus dynamiques de la région. Elle a été frappée par les mesures d’interdiction de ses opérations d’exportation depuis le début de la pandémie de coronavirus.

La totalité de la production de pattes surgelées de l’usine de Draa Smar (Médéa), est exportée exclusivement vers les marchés asiatiques et plus particulièrement le marché vietnamien pour la préparation des produits finis qui sont commercialisés en Chine.

N’étant pas consommées en Algérie et jetés par les abattoirs parce que considérés comme des déchets, les pattes de poulet sont valorisées dans l’usine de la Sarl Algeria-agro-process qui emploie plus de 200 travailleurs en période de haute activité d’exportation.

Au cours de son périple, le ministre a procédé à l’inauguration du nouveau siège de l’inspection dont la circonscription couvre la daira de Ksar El Boukhari (65 km au sud du chef-lieu de wilaya), à laquelle sont rattachées 12 communes et recensant pas moins de 5338 commerçants.

L’occasion pour le ministre de visiter dans la même commune les travaux d’avancement du chantier de construction d’un laboratoire de contrôle de la qualité et de la répression des fraudes qui doit “impérativement être achevé avant la fin de l’année en cours”.

Il insistera auprès de ses interlocuteurs sur la nécessité d’encourager les jeunes à s’inscrire pour l’obtention du registre pour l’exercice de l’activité de commerce ambulant dont les avantages sont multiples, dira le ministre, notamment la création de richesse et de postes d’emploi et la redynamisation de l’activité commerciale et de service.

L’utilisation du système de paiement électronique est effectif dans certains commerces où le terminal de paiement a été installé dans une supérette à Berrouaghia où le ministre s’est rendu avant de visiter une fabrique de chaussures situées à Médéa où il a écouté les préoccupations des fabricants et promis l’aide de son département pour l’accompagnement de l’activité de fabrication de chaussures pour pouvoir faire face à la concurrence et exporter ses produits vers les marchés africains.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email