-- -- -- / -- -- --
Nationale

Rentrée scolaire: un plan anti-kidnapping des écoliers

Rentrée scolaire: un plan anti-kidnapping des écoliers

La Gendarmerie nationale vient d’adopter une nouvelle stratégie pour sécuriser les écoliers durant la rentrée scolaire 2014/2015 qui débutera dès demain.

En mars 2013, le général-major Ahmed Bousteila, commandant en chef de la Gendarmerie nationale, s’était rendu en France dans le cadre d’un nouveau plan anti-rapt d’enfants, le phénomène des enlèvements d’enfants ayant pris une tournure alarmante en Algérie. 

La Gendarmerie nationale a mis en œuvre un plan annuel de sécurité et de prévention contre le rapt des écoliers sur l’ensemble des 48 wilayas. C’est ce qu’a annoncé hier ce corps de sécurité dans un communiqué. Le nouveau plan sécuritaire vise à protéger les enfants des différentes formes de criminalité, à leur tête les enlèvements.

Sur ce plan, la Gendarmerie nationale prévoit une batterie de mesures qui visent à déjouer toutes tentatives d’enlèvements des écoliers, notamment devant les établissements scolaires. Sur ce registre, elle annonce la mobilisation de patrouilles mobiles devant les écoles dans le souci de sécuriser les écoliers.

D’après la Gendarmerie, ces patrouilles mobiles surveilleront de plus près les enfants, de 7 heures du matin jusqu’à 18 heures. Aussi, les services de la Gendarmerie nationale ont mis en place, en coordination avec les autorités concernées sur l’ensemble du territoire de compétence de la Gendarmerie dans toutes les wilayas du pays, des dispositions nécessaires pour garantir des conditions de sécurité adéquates au profit des institutions éducatives privées et étatiques.

Ces dispositions ont pour but d’assurer la sécurité autour des institutions éducatives (crèches, écoles primaires, CEM, lycées ainsi que les universités et les cités universitaires), et ce par l’intensification et le renforcement des patrouilles de la gendarmerie pour la surveillance des alentours proches et des périphéries de ces institutions, notamment aux heures d’entrée et de sortie des classes.

Le plan vise aussi à faciliter la circulation routière à proximité de ces institutions afin de préserver les enfants scolarisés, les étudiants ainsi que les enseignants des accidents routiers qui provoquent, chaque année, près de 100 morts parmi les écoliers.

Pour garantir la sécurité des personnes et des biens, des mesures sécuritaires ont été adoptées à travers le renforcement et l’intensification des patrouilles pédestres et motorisées. Des contrôles aux alentours des institutions éducatives et universitaires seront opérés, dans l’objectif d’instaurer la sécurité de proximité, dans un cadre préventif. Pour cela, les services de la Gendarmerie nationale demeurent disponibles en permanence et prêts à intervenir à tout moment pour assurer la sécurité des enfants scolarisés et des étudiants, aussi bien dans un cadre préventif que répressif.

Par ailleurs, ces mêmes services entameront, par le biais des brigades territoriales, des unités de sécurité routière et plus particulièrement des brigades de protection des mineurs, des programmes de communication et de sensibilisation à l’intention des écoliers, des collégiens et des lycéens ainsi que de leurs parents, à travers des associations de parents d’élèves et des organisations de la société civile qui activent dans le domaine de la prévention et de la sensibilisation, pour coordonner les efforts dans le but de prendre en charge l’ensemble de leurs préoccupations sécuritaires et de lutter contre l’insécurité, et de garantir une totale sécurisation de l’environnement dans lequel évoluent les élèves et les étudiants.

Les gendarmes vont entamer un programme durant cette période pour sensibiliser les conducteurs, les parents d’élèves et les élèves sur le respect du code de la route, inciter les conducteurs à adopter un comportement sécuritaire afin de protéger les élèves aux abords des écoles et rappeler aux usagers de la route d’être prudents afin de protéger les enfants sur le chemin de l’école.

Dans le cadre du maintien de l’effort tant sur le plan préventif que répressif, les unités de la Gendarmerie nationale (brigades territoriales et de la sécurité routière) déploieront des efforts pour plus de sensibilisation à l’occasion de la rentrée scolaire et lanceront des appels à la prudence à l’intention des conducteurs et des parents, pour qu’ils soient conscient des dangers de la route et pour adopter des comportements corrects.

Les brigades de protection des mineurs de la Gendarmerie nationale, en concertation avec les directions de l’éducation nationale des wilayas, entreprendront un programme de sensibilisation dans les établissements scolaire dès les premiers jours de la rentrée pour inculquer une éducation à la sécurité routière et mèneront des campagnes de sensibilisation contre la violence qui touche les écoliers aux abords des établissements scolaires. Les gendarmes seront déployés en dispositifs fixes et mobiles (patrouilles, points de contrôle et gestion de la sécurité routière sur le chemin des écoles) pour une meilleure sécurité de proximité.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email