-- -- -- / -- -- --
Nationale

Rentrée scolaire : Tebboune évoque le « cas par cas » 

Rentrée scolaire : Tebboune évoque le « cas par cas » 

La décision d’ouvrir les écoles n’est toujours pas prise, et pour le moment aucune date fixe n’a été avancée par les autorités concernées.
Le Président  de la République, Abdelmadjid Tebboune l’a d’ailleurs confirmé, lors d’une entrevue accordée dimanche soir à des représentants de la presse, précisant que c’est « au Comité scientifique de prendre une décision finale sur le sujet ».

Le Président  de la République qui a évoqué un éventuel report de la prochaine rentrée scolaire, n’a pas écarté le recours au cas par cas pour l’ouverture progressive écoles. De ce fait, la date du 4 octobre prévue pour la rentrée scolaire pourrait être maintenue au niveau de certaines wilayas.
Selon lui, il y a 17 ou 18 wilayas qui n’ont aucun cas de coronavirus. « Il y a une possibilité d’ouvrir les écoles dans ces régions, pour s’étendre progressivement au reste des wilayas ». a-t-il souligner. Et d’ajouter qu’ « il n’est pas obligatoire d’ouvrir toutes les écoles en un jour en Algérie ».

Cependant, le président Tebboune a souligné que la décision finale revient au Comité scientifique en charge de suivi de l’épidémie liée au Coronavirus en Algérie. « Sachez que je ne vais pas prendre la décision tout seul, ça ne sera pas une décision autoritaire ou politique. Cette décision sera prise en concertation avec le Comité scientifique », a-t-il affirmé.
Le chef de l’État a tenu à relever que le gouvernement algérien ne voulait prendre aucun risque avec les élèves. À ce propos, il a cité l’exemple de l’Europe, où « des pays ont ouvert des écoles et ont repris les programmes. Mais plusieurs ont dû fermer par la suite à cause de l’apparition de centaines de contaminations chez les enfants ». Ainsi, Abdelmadjid Tebboune estime qu’il est plus important de « protéger la santé du citoyen », que de « terminer le programme scolaire ».

Il convient de rappeler que le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, avait récemment indiqué que la date de la rentrée scolaire 2020/2021 n’avait pas encore été fixé définitivement. Pour sa part, l’association nationale des parents d’élèves, par la voix de son président  Khaled Ahmed, se dit contre le report de la rentrée scolaire, précisant que cette  dernière doit avoir lieu au plus tard la mi-octobre.
Khaled Ahmed a fait savoir qu’au cours de cette semaine, son  association soumettra au ministère de l’éducation nationale, un rapport sur la situation et des propositions pour la rentrée scolaire. Cependant, le président de l’Anpe a fait savoir que  son  association  insiste, sur la mise en place d’un protocole sanitaire strict et cohérent avec les moyens dont disposent les établissements scolaires.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email