-- -- -- / -- -- --
Nationale

Rentrée scolaire : Le CNAPESTE affiche son mécontentent

Rentrée scolaire : Le CNAPESTE affiche son mécontentent

Dans une déclaration rendue publique avant-hier, le Cnapeste de Béjaïa estime que la rentrée scolaire s’est déroulée une nouvelle fois dans de mauvaises conditions.

Il a dressé un tableau noir soulignant que cette rentrée « s’est déroulée sur fond de multiples couacs et de difficultés qui dénotent la légèreté et l’absence de réels préparatifs des services de la direction de l’éducation qui n’ont pas mis les moyens humains et matériels nécessaires pour assurer une année scolaire dans de bonnes conditions ».

Le syndicat est mécontent. Son bureau de wilaya décide de la tenue de cinq conférences régionales pour faire l’inventaire des différentes propositions et résolutions qui feront objet de débat et de décisions lors d’un conseil de wilaya qui suivra ces conférences régionales.

Il appelle l’ensemble des délégués des établissements des trois paliers et l’ensemble des enseignantes et des enseignants à redoubler d’efforts et à se consacrer effectivement aux tâches syndicales qui leur sont dévolues.

Le Cnapeste pourrait aller vers de actions de protestation au regard du constat dressé à tout point de vue et la tenue des conférences régionales. Le syndicat relève, ainsi, que « la gestion du personnel, notamment le mouvement des enseignants, est mené de façon cavalière » et que « le calendrier lié au mouvement n’a pas été respecté, les représentants des enseignants aux commissions paritaires des trois paliers sont mis à dure épreuve ».

Il affirme aussi que « les situations administratives soulevées antérieurement sont toujours pendantes, des enseignantes et des enseignants sont ponctionnés à tort, des établissements des trois paliers vivent des situations de blocage et cite comme exemple l’école primaire Ighil Oumessedh (Akbou), CEM Aâmriw (Bejaïa), lycée Sidi-Ali Labhar (Bejaïa), l’encadrement administratif et du personnel d’accompagnement fait défaut dans plusieurs établissements de la wilaya. Le bureau du Cnapeste de exige « des mesures urgentes ».

A ce propos, il interpelle le directeur de l’éducation afin de « prendre des décisions adéquates dans l’immédiat à l’effet d’éviter que la situation connaisse le pourrissement ». Le Cnapeste souligne dans sa déclaration « les retards excessifs dans la régularisation des situations financières en instance, la situation financière des stagiaires et des contractuels, de la régularisation des échelons, des promotions, des cas d’erreurs, etc. ».

Le bureau de wilaya « soucieux de la stabilité et du bon fonctionnent du secteur » dénonce avec la plus grande vigueur « les manœuvres et les blocages de l’administration à tous les niveaux et sa propension au laxisme et à l’opacité », estimant que « la gestion unilatérale en cours dans le secteur est génératrice de conflits divers « .

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email