-- -- -- / -- -- --
Nationale

Renouvellement en perspective de la flottille de pêche

Renouvellement en perspective de la flottille de pêche

Des autorisations destinées au renouvellement de la flottille de pêche ont été accordées aux armateurs d’Annaba dans le cadre du développement de leur profession.

C’est ce qu’a fait savoir le premier responsable du secteur de la pêche à l’échelle de la wilaya, estimant qu’il est temps de procéder au remplacement progressif des anciennes embarcations de pêche par des nouveaux bateaux et barques, dans la perspective d’améliorer la production de poissons et de créer le maximum d’emplois au profit des jeunes.

D’autant que six projets importants pour l’aquaculture ont été programmés sur les côtes de Chetaibi, Sidi Salem et Ras El-Hamra, avec comme pour principal départ la réalisation de bassins pour l’élevage aquatique. 

Les bassins prévus à Chetaibi sont sur le point d’être lancés pour produire les moules, la dorade et d’autres variétés de poissons. Quelque 4 300 embarcations composent la flottille de pêché de la wilaya pour une population de 4 000 marins pêcheurs.

La production annuelle de poissons qui tourne en moyenne autour de 8 000 tonnes, toutes variétés confondues, est jugée très insuffisante par rapport aux potentialités qu’offre le littoral de la wilaya long de 80 km, estiment certains marins pêcheurs eux-mêmes qui plaident pour une modernisation des moyens de production.

L’absence d’un port de pêche est une autre cause à l’origine du recul de la production de poissons, soutient-on. Lancée en 2008, l’idée de la création d’un nouveau port de pêche qui viendrait remplacer celui de la Grenouillère, très fortement saturé, n’a pas trouvé son chemin jusqu’à présent.

Le projet d’un nouveau port de pêche bute encore et toujours sur le choix du site devant abriter cette infrastructure devenue aujourd’hui indispensable, alors que l’on parle sérieusement de l’après pétrole.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email