Renforcement du système juridique : Une garantie de la transparence des élections – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Renforcement du système juridique : Une garantie de la transparence des élections

Renforcement du système juridique : Une garantie de la transparence des élections

L’Algérie s’est attelée à mettre en place un système juridique solide visant à garantir la transparence du processus électoral. C’est ce qu’a affirmé Salima Mousserati, présidente de la Haute autorité de transparence, de prévention et de lutte contre la corruption.  

« L’Algérie s’est attachée, à travers sa législation, à concrétiser cette transparence par la création de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), qui jouit de larges prérogatives », a déclaré Mme Mousserati lors d’un séminaire national organisé à Sétif sur « la transparence de la vie publique et son rôle dans la promotion de la pratique électorale ».

La responsable a souligné que la protection et la crédibilité des élections sont assurées par un encadrement juridique rigoureux et par la mise en place d’instances indépendantes chargées de superviser l’ensemble du processus électoral, de la révision des listes électorales à la proclamation des résultats.

« L’intégrité des élections est principalement liée à l’impartialité de la partie supervisant le processus électoral », a-t-elle encore insisté, soulignant que la création de la Cour constitutionnelle constitue un mécanisme important pour renforcer la transparence du processus électoral.

Mme Mousserati a également mis en avant le système institutionnel et juridique mis en place par les autorités algériennes, « fort d’un ensemble de garanties constitutionnelles et juridiques assurant la transparence et la crédibilité du processus électoral ».

De son côté, le secrétaire général de la Fédération nationale de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique (FNESRS), Messaoud Amarna, a salué la nouvelle vision stratégique visant à promouvoir l’université algérienne et son adaptation aux exigences de la mondialisation et de l’économie du savoir.

Il a également souligné le rôle de l’élite universitaire en tant que partenaire dans la dynamique économique, sociale et politique du pays, et sa contribution à la promotion de la cohésion nationale.

Ce séminaire, organisé dans le cadre de l’explication et de l’analyse des mécanismes juridiques renforçant la transparence de la vie publique et la pratique électorale en Algérie, visait à « identifier les manifestations de l’impact positif de la transparence de la vie publique ainsi que de la valorisation et de l’enrichissement de la pratique électorale, et renforcer ainsi le processus démocratique dans le pays ».

Les participants, issus de plusieurs universités du pays, ont débattu de divers thèmes liés à la transparence du processus électoral et à la transparence de l’administration en tant que pilier essentiel de l’amélioration de la relation entre l’administration et le citoyen-électeur. Ils ont également mis en relief l’impact positif de la transparence sur le processus démocratique. Il s’agit notamment du renforcement de la confiance des citoyens dans les institutions, de l’encouragement de la participation citoyenne aux élections, de la lutte contre la fraude et les manipulations électorales et de la promotion de la stabilité politique de la nation.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email