Renforcement du partenariat algéro-turc – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Renforcement du partenariat algéro-turc

Renforcement du partenariat algéro-turc

L’Algérie et la Turquie vont renforcer leur partenariat économique dans plusieurs domaines, notamment le commerce, l’investissement, l’énergie, l’enseignement et la culture, et ce à la faveur de la signature prochaine de plusieurs accords entre les deux pays. Il convient de noter que la Turquie est le premier investisseur hors hydrocarbures en Algérie.

La coopération algéro-turque devrait donc être renforcée, à l’occasion de la prochaine visite qu’effectuera le président turc, Recep Tayyip Erdogan, à l’invitation du président Tebboune. C’est ce qu’a fait savoir le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ahmed Attaf, à Ankara (Turquie), signalant la préparation d’une série d’accords entre l’Algérie et la Turquie dans plusieurs domaines.

Lors d’une conférence de presse conjointe animée avec son homologue turc, Hakan Fidan, à l’occasion de la tenue des travaux de la 2e session de la commission mixte algéro-turque de la planification, M. Attaf a déclaré que ces accords concernent plusieurs domaines pour ne citer que le commerce, l’investissement, l’énergie, l’enseignement et la culture. « Nous préparons la mouture finale des projets de ces accords qui seront signés lors de la visite en Algérie du président Recep Tayyip Erdogan dans un avenir très proche », a-t-il précisé.

Attaf a mis en avant les grands progrès des relations bilatérales des deux pays, qui se sont élargies à tous les secteurs et domaines offrant des opportunités de coopération et de partenariat multiples au mieux des intérêts des deux pays. « Plusieurs mesures pratiques ont été convenues à cette occasion, à même de valoriser ces acquis et renforcer cette dynamique par tous les moyens, à travers l’enrichissement du cadre juridique de la coopération bilatérale et la poursuite de la préparation d’une série d »importants accords », a-t-il souligné.

Abordant les secteurs de la coopération bilatérale, à l’instar de la métallurgie, la sidérurgie, les textiles, le bâtiment et les travaux publics, M. Attaf a affirmé que le partenariat économique algéro-turc s’étend désormais à de nouveaux secteurs, à l’instar des énergies renouvelables, des mines, de l’agriculture saharienne et de l’industrie pharmaceutique.

Le ministre, qui a assuré la poursuite des efforts pour renforcer les autres dimensions des relations bilatérales, a affirmé que les deux pays « avancent progressivement et résolument dans la réalisation des objectifs assignés par les dirigeants des deux pays frères, notamment en ce qui concerne l’objectif d’augmenter les échanges commerciaux à 10 MDS à moyen terme ». Il a précisé que « l’Algérie est devenue le deuxième partenaire commercial de la Turquie en Afrique, avec des échanges commerciaux bilatéraux dépassant les 5 MDS, et la première destination des investissements directs turcs dont la valeur actuelle dépasse les 6 MDS ».

Ce qui fait de la Turquie le premier investisseur étranger hors hydrocarbures en Algérie. Il a aussi fait état de « l’extension de l’activité des entreprises turques en Algérie, dont le nombre avoisine les 1 500 entreprises couvrant différents secteurs, avec plus de 30 000 postes d’emploi assurés ».

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email