Renforcement de la coopération algéro-russe : Le pacte inébranlable  – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Renforcement de la coopération algéro-russe : Le pacte inébranlable 

Renforcement de la coopération algéro-russe : Le pacte inébranlable 

La Russie s’attelle toujours à renforcer sa coopération tous azimuts avec l’Algérie, un « allié stratégique », tout en consolidant le dialogue notamment dans le domaine sécuritaire garant, au demeurant, de la stabilité en Afrique du Nord et dans la région du Sahel pour laquelle œuvrent les deux pays amis.
C’est ce qu’a indiqué, ce mercredi à Alger, l’ambassadeur de la Russie en Algérie, Valérian Shuvaev, au cours d’un point de presse tenu au siège de l’ambassade en insistant, au préalable, sur l’importance du partenariat stratégique exceptionnelle qui lie  les deux pays depuis plus de 60 ans. Ce qui constitue, à ses yeux, « un pacte inébranlable ».

Abordant les relations bilatérales, le diplomate russe s’est félicité du développement considérable ces dernières années, ayant atteint un niveau de partenariat stratégique approfondi, qui témoigne de l’importance et de la densité des échanges entre les deux pays.

Alger et Moscou ambitionnent d’augmenter le volume de leurs échanges commerciaux bilatéraux et attachent un intérêt particulier à la tenue des sessions de Commissions mixtes de coopération dans les domaines économique, commerciale, scientifique et technique, selon le diplomate russe.

Shuvaev, qui a estimé que la visite d’Etat du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, à Moscou l’été dernier, a marqué une nouvelle étape dans les relations bilatérales, a insisté sur l’importance de trouver un nouveau cadre et de nouvelles formes de coopération dans tous les domaines, y compris l’échange de technologies.

Il a fait savoir, dans ce sens, que la Russie a transmis à l’Algérie une proposition de projet de partenariat dans le domaine spatial. Ce projet permettra à terme à l’Algérie de devenir l’un des leaders dans ce domaine.

Par ailleurs, et en ce qui concerne les opportunités d’exportation de produits algériens vers la Russie, le responsable a souligné l’intérêt particulier des opérateurs russes pour les produits agricoles, en particulier les dattes, les fruits et légumes frais, ainsi que les produits agroalimentaires.

Les échanges commerciaux entre les deux pays ont connu une croissance significative, dépassant les trois milliards de dollars, demeurant néanmoins loin du potentiel commercial entre l’Algérie et la Russie estimé à neuf milliards de dollars, comme mentionné par le ministre russe du Développement économique lors du forum international de Saint-Pétersbourg. Et, cela offre de nouvelles perspectives pour les relations commerciales.

En réponse à une question du Jeune Indépendant concernant la situation au Sahel et la présence Russe dans plusieurs pays de la région, M.Shuvaev a insisté sur l’importance d’intensifier les consultations et la coordination bilatérales afin «d’empêcher toute ingérence extérieure dans les relations algéro-russes ».

Il a expliqué que la présence militaire russe dans des pays africains dans le domaine, de la formation et l’appui technique, intervient à la demande des gouvernements et vise à maintenir la stabilité et à lutter contre le fléau du terrorisme. Il a toutefois précisé que la présence du groupe Wagner était le résultat d’un accord entre les Etats tel le Mali et cette société et ses activités ne relèvent pas de l’Etat russe.

S’agissant de la situation au Mali, l’ambassadeur a voulu être rassurant quant à l’importance de garantir la sécurité de l’Algérie, considérée par Moscou comme un garant de la stabilité, non seulement au Sahel et en Afrique du Nord, mais également dans le continent.

Il a dans ce sens précisé que la Russie a toujours été présente en Afrique du fait des relations historiques privilégiées avec plusieurs pays du continent.

Evoquant le volet de la coopération internationale, l’ambassadeur a souligné « la convergence des positions des deux pays sur les questions internationales et régionales».

Réagissant au génocide israélien à Gaza, le diplomate russe a estimé que le ciblage de civils, notamment des enfants et des femmes qui représentent plus de 70% des victimes, «élimine l’argument de la légitime défense brandi par les israéliens et leur alliés, à leur tête les américains».

 « Les Etats-Unis ont donné un feu vert aux israéliens ». 

Le blocage des résolutions onusiennes demandant l’arrêt de l’acheminement des aides humanitaires aux civils, par les États-Unis, est une nouvelle preuve irréfutable du feu vert donné aux israéliens pour exterminer les gazaouis. Les américains sabotent tous les efforts internationaux visant à trouver une solution à la crise humanitaire dans l’enclave palestinienne, qui après avoir été une prison devient un tombeau ciel ouvert. 

Pour tenter de trouver une solution durable à ce conflit et réactiver le processus politique, la Russie a proposé une initiative à deux étapes. La première étape consiste à réunir à Moscou les pays influents au Moyen-Orient, à savoir, l’Algérie, l’Egypte, l’Arabie saoudite, la Jordanie et les Emirats arabes unis.

La deuxième étape concernera la réunion des factions palestiniennes afin de renforcer l’unité et d’appuyer la Déclaration d’Alger visant l’unification des rangs palestiniens. A la fin de ces rounds de discussion, une feuille de route palestinienne commune, unanimement validée, sera établie afin de garantir la sécurité et la stabilité de la région.        

Interrogé sur le dossier de la décolonisation du Sahara Occidental, le diplomate a affirmé que son pays s’aligne sur les décisions et résolutions onusiennes, notamment celles appelant à des négociations directes entre les parties concernées, à savoir, le Maroc et les représentants du peuple sahraoui.Il aussi souligné que la Russie soutenait le travail de Staffan de Mistura, l’envoyé Spécial du Secrétaire général de l’ONU. 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email