-- -- -- / -- -- --
Nationale

Rendre pérennes les valeurs de notre patrimoine

Rendre pérennes les valeurs de notre patrimoine

Un festival ne doit pas seulement briller dans les dates où il se produit. L’esprit et l’impact de l’évènement doit poursuivre et fixer dans le temps ses enseignements et son message. Ceci est valable pour toutes les manifestations publiques des arts et de la culture.

Dans cette voie, le Festival international de la calligraphie, de l’enluminure et de la miniature, qui a eu lieu récemment pendant six jours à Alger et regroupant des sommités mondiales dans ce domaine des arts, perpétue son action en engageant des programmes visant à la promotion et au rayonnement de ce patrimoine, héritage vivant de nos traditions et coutumes ancestrales.

Ainsi, au Salon international du livre d’Alger, le pavillon du ministère de la Culture qui est à la tête de la mise en œuvre de la centaine et plus des festivals présents en Algérie, a réservé un espace spécial à la redécouverte de la calligraphie, de l’enluminure et de la miniature.

Les catalogues et les ouvrages illustrant les précédentes éditions du Festival international de la calligraphie, de l’enluminure et de la miniature ont constitué, avec la présentation des tableaux de maître, une vitrine des plus attractives pour la promotion de ces arts ancestraux.

Ainsi, le jour de l’inauguration de ce Salon international du livre d’Alger, le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, n’a pas manqué de visiter cet espace du festival et cela en présence du Premier ministre Abdelmalek Sellal et de la délégation qui l’accompagne. Ce geste témoigne de la volonté des pouvoirs publics de préserver et de promouvoir ces éléments de notre patrimoine.

Quant au commissaire de ce festival, Mustapha Belkahla, il a salué les organisateurs du Salon pour la qualité des moyens accordés et leur soutien ainsi que leur accompagnement. Mustapha Belkahla a apprécié l’affluence nombreuse qu’a connue cet espace dédié au festival durant le déroulement du Salon.

Il s’est réjoui de cette étape faisant revivre le festival qui ne constitue en fait qu’un précieux maillon dans le long engagement à rendre pérennes la préservation et le rayonnement des valeurs de notre patrimoine.

« Des pays comme l’Iran ont complètement bâti leur image culturelle internationale sur leur patrimoine, et pourquoi pas nous qui reposons sur un trésor infini de valeurs culturelles ancestrales » a souligné M. Belkahla qui envisage de multiplier dans le temps les actions au profit du développement de ces arts qui ont contribué, dans le passé, à faire connaître la civilisation de notre pays.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email