-- -- -- / -- -- --
Culture

Rendez-vous avec des Algériens

Rendez-vous avec des Algériens

Les chanteurs Djurdjura et Khaled sont les invités de la 12e édition du Festival méditerranéen de la culture amazighe de Tanger, entre le jeudi 11 et le dimanche 14 août. Le cinéaste Anis Djaad présentera, lui, son film fiction Le voyage de Keltoum à la compétition officielle du Festival du court métrage méditerranéen de la même ville marocaine, prévu du lundi 10 au samedi 15 octobre prochain.

Khaled Hadj Brahim, le roi du raï, et l’artiste d’expression kabyle Johra Abouda, de son nom d’artiste Djurdjura (également écrivaine et réalisatrice), se produiront au Festival méditerranéen de la culture amazighe de Tanger, dit Twiza, organisé sous le slogan « Pour la nature « à Bab El Marsa.

Ces deux personnalités de la culture maghrébine participeront à cette manifestation qui rendra hommage à l’écrivain marocain Mohamed Chokri, aux côtés de leurs pairs du Maroc et d’autres pays, notamment Latifa Raafat, le groupe Ithran, le poète égyptien Hicham El Jakh en soirée poétique.

La Fondation du festival poursuivra l’organisation de la compétition de découvertes des « talents de Twiza « à Tanger (Nord du Maroc) et consacrera une grande part de son programme au patrimoine musical régional.

Organisé depuis 2005, ce festival accueille près de 200.000 visiteurs/an, selon la presse locale. Quant au cinéaste Anis Djaad, il présentera à Tanger son film Le voyage de Keltoum (2016), sa troisième œuvre après la sortie en 2014 de Passage à niveau, doublement primé au Festival du court métrage Maghrébin à Oujda au Maroc, et en 2012 de Le hublot également primé lors des Journées cinématographiques d’Alger. Dans Le voyage de Keltoum, il aborde de manière atypique le retour aux sources des immigrés.

Keltoum se retrouve obligée de réaliser les vœux de sa sœur mourante, souhaitant un retour sur des lieux qu’elle considère comme sacrés, malgré de grandes difficultés financières. Cette promesse confronte Keltoum à sa misère sociale, à sa famille qui lui reproche sa modeste condition et à l’obligation de réaliser la dernière volonté de sa sœur.

Natif d’Alger, Anis Djâad est l’auteur de plusieurs scénarios dont Les assoiffés, H3O et Au bout du tunnel. Aussi, sera-t-il assistant réalisateur sur le tournage de França ya França de Djamel Beloued.

Il participera à plusieurs manifestations cinématographiques au Maghreb central en tant que réalisateur. Il est également journaliste et l’auteur de deux romans parus dans les années 2000 : L’odeur du violon et Matins parisiens. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email