-- -- -- / -- -- --
Nationale

Développement local : Tebboune bat le rappel des walis

Développement local : Tebboune bat le rappel des walis
Photo de la rencontre de l'année dernière

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, présidera, samedi et dimanche, la rencontre gouvernement-walis, qui se déroulera sous le thème « Promotion de l’économie et développement local », a indiqué un communiqué du ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire.  

Abritée au palais des Nations, au Club des Pins (Alger), cette rencontre, qui durera deux jours, verra la participation des membres du gouvernement, des walis de la République, des représentants des deux Chambres du Parlement ainsi que des cadres centraux des différents secteurs ministériels.  

A cette occasion, les participants se pencheront sur « le rôle du wali dans le développement local » ainsi que sur « la réforme financière et la fiscalité locale », précise la même source. Les travaux de cette rencontre devraient être sanctionnés par « des recommandations pratiques » à même de constituer « une feuille de route pour la prochaine période », et ce dans le but de « poursuivre la concrétisation des engagements inscrits dans le programme du président de la République ». 

La rencontre gouvernement-walis vise à « adopter de nouveaux mécanismes dans l’élaboration et la mise en œuvre des politiques publiques, conformément à une approche concrète basée sur la participation dans la conception et l’exécution, en accordant un intérêt particulier à l’évaluation et au suivi. Ce que les hautes autorités du pays n’ont eu de cesse de réaffirmer pour répondre, de manière efficace et équitable, aux besoins des citoyens à travers toutes les wilayas du pays et asseoir les bases d’un développement local soutenu », a ajouté la même source. 

Pour rappel, lors de la dernière réunion gouvernement-walis, tenue à Alger en janvier dernier, Abdelmadjid Tebboune avait ordonné aux walis de prendre l’initiative pour encourager l’investissement dans leur localité et de prendre en charge les doléances des citoyens. Il a également évoqué une obligation de résultat. 

 A cette occasion, M. Tebboune a annoncé plusieurs décisions à caractère socio-économique, à l’instar de la consolidation de l’arsenal juridique de lutte contre la corruption, tout en s’engageant à protéger les responsables intègres. Pour protéger le citoyen et préserver sa dignité, le président de la République a donné des instructions pour l’élaboration de textes de loi criminalisant la spéculation sur les produits de base, annonçant, de ce fait, la mise en place de l’allocation chômage dans le cadre de la loi de finances 2022. Il a, en outre, ordonné « la création de zones d’activité loin de la bureaucratie, tout en veillant à faciliter l’octroi de parcelles de terrains aux artisans, et à assurer le contrôle de ces activités et investissements ».

Par ailleurs, il est important de signaler que, récemment, le chef de l’Etat a opéré un vaste mouvement dans le corps des walis (préfets) et des walis délégués (sous-préfets), mettant fin aux fonctions de seize walis et trois walis délégués. Les 16 walis concernés sont ceux qui étaient à la tête des wilayas (départements) de : Laghouat, Oum El-Bouaghi, Batna, Tébessa, Jijel, Sétif, Saïda, Sidi Bel Abbès, Guelma, Constantine, Tissemsilt, Oued Souf, Mila, Aïn Defla, Ghardaïa et El-Menia.

Les trois walis délégués touchés par ce limogeage sont ceux de Bab El-Oued, Zéralda et Sidi Abdellah, à Alger. Les walis limogés n’auraient pas donné satisfaction. Ce mouvement a porté aussi sur la mutation vers d’autres wilayas de 10 walis et la nomination de 16 nouveaux préfets et 3 nouveaux walis délégués.  

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email