Les barrages remplis à une moyenne de 44 % – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Les barrages remplis à une moyenne de 44 %

Les barrages remplis à une moyenne de 44 %

Le taux de remplissage des barrages a légèrement augmenté grâce aux dernières précipitations enregistrées ces dernières semaines. Le taux de remplissage des barrages à l’échelle nationale est ainsi de 44,52%. C’est ce qu’a affirmé Mourad Ouglaouane, coordinateur principal à l’Agence nationale des barrages et des transferts (ANBT). 

Contrairement aux mois précédents, le ciel a été plus clément ces dernières semaines. Les pluies sur les régions nord du pays auraient permis une légère augmentation des taux de remplissage des barrages, notamment dans les régions est du pays. Le taux de remplissage des barrages à l’échelle nationale a ainsi atteint 44,52%. 

Dans les régions de l’ouest du pays, les barrages ont atteint 26%, celles du Centre 24%, et celles de l’est 61%, selon les précisions de Mourad Ouglaouane, coordinateur principal à l’ANBT, qui s’est exprimé ce lundi sur les ondes de la Chaîne 2. Ce taux de remplissage des barrages est qualifié d’acceptable. «Nous pouvons dire que, comparativement à la fin de l’année 2021 et au début de l’année en cours, ces taux sont moyennement acceptables», a-t-il indiqué, notant que ce taux a connu une légère augmentation, d’autant qu’il était de 37,9% au mois de mars passé, soit 2,7 milliards de m3.

Une quantité qualifiée d’insuffisante compte tenu des capacités de stockage estimées à 9 milliards de m3. Une situation qui a un impact direct sur la disponibilité régulière de l’eau potable, notamment durant la période estivale mais surtout sur l’agriculture. 

Le scénario de l’été passé risque donc de se reproduire. Des restrictions dans l’alimentation en eau potable avaient été instaurées, principalement au niveau de la capitale, pour faire face à la rareté de ce liquide vital. Alors que la sécheresse menace sérieusement le pays, avec une pluviométrie très faible enregistrée depuis au moins trois ans, les autorités du pays veulent trouver une solution à cette situation, et ce à travers le recours à d’autres ressources, à l’instar du dessalement de l’eau de mer, au moment où le président de la République a ordonné l’arrêt, avec effet immédiat, de tous les forages dans l’objectif  de «préserver les ressources souterraines». 

Abdelmadjid Tebboune avait toutefois instruit à l’effet de trouver des solutions «réalistes et urgentes» à la situation actuelle des ressources en eau. Il avait aussi, à la fin du mois d’avril passé, ordonné au ministre du secteur d’entamer des enquêtes approfondies sur la nature de la consommation de l’eau dans tous les domaines, et ce en vue d’élaborer une stratégie nationale de production, de distribution et de consommation. 

Par ailleurs, le coordinateur principal de l’ANBT est revenu sur le problème d’envasement des barrages, réduisant ainsi les capacités de stockage. En effet, plusieurs barrages enregistrent des taux importants d’envasement, soit 13% de la capacité de stockage, a fait savoir le responsable. Pour lutter contre ce phénomène naturel, l’Algérie a recours aux méthodes de dévasement. De nombreux projets sont lancés dans plusieurs barrages, dans différentes wilayas du pays (Biskra, M’sila, Mascara), pour extraire des millions de m3 de vase.

Une opération qui coûte cher, selon M. Ouglaouane, qui a signalé que le coût de revient du mètre cube traité est de 170 DA. «Pour optimiser les coûts de cette opération, on a initié une opération de fabrication de ces dragues en Algérie, avec un taux d’intégration très important, lequel est installé dans le barrage de Béni Amrane et deux autres en phase  de finalisation», a-t-il précisé. 

 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email