-- -- -- / -- -- --
Nationale

Remise des prix aux lauréats du prix Mouloud-Mammeri

Remise des prix aux lauréats du prix Mouloud-Mammeri

C’est devant un parterre de personnalités politiques, scientifiques et culturelles que s’est déroulée, hier, à la maison de la Culture Mouloud-Mammeri de Tizi Ouzou, la cérémonie de remise de prix aux lauréats du prix Mouloud-Mammeri dans sa 11e édition organisée par l’Association des enseignants de tamazight (AET) en collaboration avec la direction de la maison de la Culture Mouloud-Mammeri.

Ce concours a été ouvert aux élèves des écoles de la wilaya de Tizi Ouzou des différents paliers, et le meilleur élève de chaque école a été sélectionné. Selon Seddik Iazouguène, membre de l’AET, dans le palier primaire, la participation à ce concours portant sur la dictée a touché 350 écoles environ. Dans le palier moyen, la participation a touché 80 collèges et dans le palier secondaire, dont le travail des concurrents a porté sur la dissertation, 20 lycées ont été concernés par la participation. Après examen du travail de chaque participant par un jury composé d’experts, le classement a été établi comme suit : au palier primaire, les lauréats retenus sont 20. Le premier prix a été décroché par l’école Base 4 de la ville des Genêts. Le 2e est revenu à l’école de Timizart dans la daïra de Ouaguenoun et le troisième l’école d’Aït-Abdelmoumène dans la commune de Tizi-N’tletha. Dans le palier moyen, le premier prix a été décroché par le CEM Arab-Azoug de Bouzguène, le 2e par un autre CEM de Bouzguène, en l’occurrence le CEM Hadj Mohamed-Ouidir et le troisième par la Base 3 de Souamaâ, daïra de Mekla. Rappelons que le concours des participants évoluant dans ces deux paliers a porté sur la dictée. Concernant le palier lycéen, le premier prix a été décroché par le lycée d’Ath-Yenni, le 2e par le lycée d’Assi-Youcef, daïra de Boghni et le 3e par le lycée de Makouda. Notons enfin que cette cérémonie ayant marqué la 11e édition du prix Mouloud-Mammeri a été marquée par des discours à connotation politique et des chants. La chorale Tighremt de Makouda a grandement émerveillé le public dont Lounis Aït-Menguellet, personnalité qui n’est pas à présenter. Tighremt a effectivement charmé le public en interprétant une chanson de feu Cherif Kheddam et la deuxième de Lounis Aït-Menguellet. Lounis Aït-Menguellit, dont l’oreille experte est légendaire, a fortement ovationné cette chorale de jeunes filles accompagnée par un orchestre de trois musiciens. Il est à relever enfin la présence, comme nous l’avons annoncé plus haut, de nombreuses personnalité de haut rang comme Lounis Aït-Menguellet, le scientifique et intellectuel, Nourredine Aït-Slimane, le Président du HCA, El-Hachemi Assad, le Président de l’AET, M’henna Boudinar, le Président de l’APC de Tizi Ouzou, Ouhab Aït-Menguellet, Mme Nabila Goumeziane, directrice de la maison de la Culture Mouloud-Mammeri, Farid Mesbah, directeur du Théâtre Régional Kateb Yacine de Tizi Ouzou, et tant d’autres personnages à la grande empreinte intellectuelle et militante en faveur de l’identité 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email