-- -- -- / -- -- --
Nationale

Relogement : Des mécontents protestent

Relogement : Des mécontents protestent

Des protestataires ont exprimé leur mécontentement quant à la dernière distribution de logements dont ont bénéficié hier 1 435 familles. Ces personnes qui n’ont pas bénéficié de logements, ont interpellé le wali durant sa visite d’inspection et de travail, dans la commune de Béni Messous, en lui demandant des justifications en ce qui concerne le rejet de leur dossier de demande de logement, le wali a déclaré que ce n’est pas n’importe qui peut en bénéficier et qu’il faut des critères bien définis pour obtenir un habitat. 

Pas moins de 1.435 familles qui occupaient des habitats précaires, et issues des communes de Mohammedia, El Mouradia, Ain Bénian et Béni Messous, ont été relogées hier, cette opération à permis le déménagement de 39 sites d’habitation précaires comme l’ex-ferme pilote de Mohammadia (200 familles), la cité « Evolutive » de Ain Bénian (150 familles), les bidonvilles « Carrière » de Beni Messous (197 familles), « les Trois caves » de Rouïba (103 familles) et 12 immeubles menaçant ruine à El Mouradia (110 familles), a précisé M. Zoukh.

Pourtant, plusieurs familles ont vu leur rêve s’envoler avec le rejet de leurs demandes, en colère, ils se sont rassemblés devant un chantier que le wali inspectait et n’ont pas hésité à demander des explications. « J’habite depuis quarante ans dans ces bidonvilles et aujourd’hui je n’ai pas eu la chance d’avoir un logement, pourquoi, il n’y pas de justice. » M. Zoukh leur a demandé de faire un recours, et qu’ils doivent avoir avant tout des preuves et des documents qui permettent l’approbation de leurs demandes.

Sur les 1.435 familles concernées par le recasement dès mardi matin, 557 sont issues de 11 bidonvilles, 307 occupent l’emprise de plusieurs projets publics, 144 squattent une douzaine de structures publiques tandis que 150 familles vivent dans un quartier précaire (Ain Bénian) et 144 dans des immeubles menaçant ruine, indique-t-il. Toutes ces familles seront recasées dans 13 cités, dont deux seront inaugurées à cette occasion : la cité des 576 logements de Meftah (wilaya de Blida) et la cité des 400 logements de Ain Bénian, souligne la wilaya dans un communiqué remis à la presse.

Les 16 opérations de relogement des familles occupant les bidonvilles, les caves et les terrasses des immeubles, les immeubles menaçant ruine (IMR) à travers le territoire de la capitale, ont permis depuis leur lancement en juin 2014 au 5 janvier 2015 de recaser 15.510 familles, avait indiqué fin janvier la wilaya.

La 17e opération de relogement en cours va porter ce bilan à 16.945 familles recasées en huit mois, une performance jamais réalisée auparavant ni à Alger ni dans une autre wilaya du pays, selon un décompte de l’APS. Le programme de wilaya de lutte contre l’habitat précaire est doté de plus de 84.700 logements sociaux locatifs, dont la distribution depuis juin 2014 d’un premier quota de 25.000 unités est quasiment achevée et 11.200 autres unités, initialement annoncées pour fin 2014 puis pour le premier trimestre en cours, seront selon le wali réceptionnées « au début du premier semestre 2015 ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email