-- -- -- / -- -- --
Nationale

Relogement à Alger : Les habitants du bidonville de Douéra coupent la route

Relogement à Alger : Les habitants du bidonville de Douéra coupent la route

Les habitants du bidonville de Douera ont coupé vendredi matin plusieurs rues de la commune bloquant la circulation en guise de protestation contre le retard dans leur relogement programé et promi par le wali d’Alger

Les résidants de ce bidonville dans le quartier “les moulines” entre la cité des 340 logements EPLF et le centre d’appareillage des anciens moudjahidine sont sortis femmes et enfants occuper la route menant à Zéralda ainsi que les ruelles adjacentes pour exiger leur relogement tel que promis par le wali d’Alger Amar Zough.

Des barrages de fortune ont été erigés pour couper la circulation tandis que des pneus ont été allumees indisposant par la fumée les habitants du voisinage.

“Nous avons recu des assurances des autorités de la wilaya que nous serions relogés vers le site de Ouled Mendil après le Ramadan, mais le depuis le séisme du 1er aout nous constatons une fuite des responsables chargés de notre relogement”, a affirmé Nassser.B porte-parole du comité de quartier du bidonville qui regroupe plus de 350 familles.

Des actions similaires avaient été menées par les habitants du bidonville dont la derniere en avril dernier pendant la campagne electorale pour la presidentielle.

Le bidonville qui s’étend sur 8 hectares avait été entamé en 1993 au fort du terrorisme. Quelque 170 familles avaient été recensé en 1997 avant que ce chiffre n’augmente au fil des années et au au et a mesure des rumeurs de relogement.
“J’habite ce lieu  depuis 1994. Nous avons été reccensé trois fois et nous avons recu des promesses de relogement des dizaines de fois dont la derniere par un adjoint du wali avant le Ramdan mais rien n’a été fait”, déplore Mohamed, un jardinier retraité père de quatre enfants dont une fille a eu son “bac sou le zinc” dit-il.  

Ce bidonville, situé en plein centre ville de Douera est devenu une nuisance pour les voisins et un casse-tête pour la police en raison de la proliferation de la drogue, les vols et de la débauche.

Plusieurs agressions ont eu lieu dans ce bidonville et de nombreux de voitures, habitations et locaux ont ete perpetres par des delinquants habitants ce bidonville, selon des sources policières.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email