-- -- -- / -- -- --
Digital Space

Relever les défis économiques grâce au e-commerce

Relever les défis économiques grâce au e-commerce

Dans une économie émergente, le lancement des services du commerce digital globaux (e-commerce) ou mobiles (m-commerce), basés sur Internet ou d’autres réseaux, permettra de consolider l’interaction des commerçants avec leurs clients et surtout d’automatiser l’exécution des différentes tâches à accomplir dans une transaction commerciale.

En Algérie, avec le bon dimensionnement des réseaux LTE (4G) et la croissance explosive des utilisateurs de l’ADSL et des terminaux mobiles, l’infrastructure des réseaux des télécommunications du pays est en train de grandir vers d’autres horizons. Les opérateurs voient ainsi l’opportunité d’intégrer le commerce numérique dans leur carnet d’activités. Ils pourront accroître leurs revenus en permettant à leurs abonnés d’effectuer des achats depuis leurs terminaux fixes ou mobiles. Ces opérateurs mettront ainsi leur infrastructure réseau à la disposition des entreprises, administrations, banques et d’autres exploitants désireux de changer le processus d’affaires du pays à travers le lancement du commerce électronique. Considérée comme condition primordiale au lancement du e-commerce, la connectivité du pays permet aujourd’hui d’offrir à l’Algérie des milliers de boutiques numériques.

Un tel acquis a exhorté les décideurs, organismes de réglementation et institutions administratives à réduire au minimum les obstacles juridiques existants en ouvrant la voie à de prochaines évolutions réglementaires du marché du commerce numérique. Outre sa capacité à aider les entreprises à vendre plus facilement leurs produits et services, notamment dans les marchés étrangers, le commerce électronique est devenu aujourd’hui l’élément moteur de l’idée d’une stratégie de commerce dans laquelle le nombre d’intermédiaires et les coûts liés aux compagnes publicitaires et circuits de distribution sont fortement réduits. De nouveaux modèles de revenus seront alors implémentés. Tous les acteurs du commerce (fabricants, producteurs ou distributeurs) sont concernés par cette nouvelle stratégie. Aujourd’hui, nous pouvons d’ores et déjà affirmer que grâce à l’informatique et aux réseaux des télécommunications, les services du commerce traditionnel ont déjà parcouru un long chemin afin de pénétrer l’espace d’internet grâce notamment aux numérisations et mises en ligne des catalogues des produits commercialisés dans les boutiques physiques et à la « Widgétisation » des compagnes web et offres online (couponing). Le lancement du commerce électronique devra donc permettre d’élargir l’utilisation du web dans l’acte d’achat. Les utilisateurs pourront alors effectuer quelques clics pour accéder à toutes les informations mises en ligne, acheter ce qu’ils recherchent et conserver ces informations pour une autre visite virtuelle. Côté point de vente, le commerçant peut profiter de la baisse incessante des coûts d’accès aux technologies utilisées dans la réalisation des plateformes du « e-commerce » pour créer une e-boutique dans laquelle des articles qui prennent trop de place dans le magasin seront exposés.

Mieux, le commerce électronique permet aux marchands d’augmenter leur interactivité avec les clients. En effet, ils ont la possibilité de mieux comprendre les comportements d’achats à travers la collecte des données clients. Ce qui implique pour l’e-commerce d’être un soutien à l’instauration d’un dialogue permanent entre la marque et l’acheteur. Des compagnes marketing ciblées seront ainsi mises en place afin de créer un service personnalisé pour chaque client. Authentique révolution dans la façon de consommer et de conquérir des parts de marché dans un environnement économique compétitif, Internet s’est définitivement positionné aujourd’hui comme l’alternative aux canaux de vente traditionnels.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email