Création du Haut conseil de coordination algéro-saoudien – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Création du Haut conseil de coordination algéro-saoudien

Création du Haut conseil de coordination algéro-saoudien

Les travaux de la quatrième session de la commission de consultations politiques algéro-saoudiennes, tenus ce mardi à Djeddah (Royaume d’Arabie saoudite), ont été couronnés par la signature d’un accord portant création du Haut conseil de coordination algéro-saoudien.

Un mécanisme de concertation qui permettra d’intensifier la coordination bilatérale, notamment autour des questions politiques. C’est ce qu’indique un communiqué du ministère des affaires étrangères et de la communauté nationale à l’étranger.

Lors de cette réunion, coprésidée par le ministre des Affaires étrangère, Ahmed Attaf et son homologue saoudien, le prince Fayçal ben Farhan, les deux parties ont étudié les voies et étapes pratiques pour «renforcer la coopération bilatérale et multilatérale et la consolidation de l’action conjointe sur de nombreuses questions régionales et internationales », afin de garantir la stabilité et la prospérité pour les deux pays.

La création du Haut conseil de coordination algéro-saoudien est un outil qui permettra, selon le communiqué, de renforcer le cadre structurel et organisationnel des relations bilatérales. 

Les consultations ont également permis de confirmer «l’engagement des deux parties à poursuivre et intensifier les efforts, afin d’augmenter le volume des échanges commerciaux et des investissements», ajoute le communiqué.

Par ailleurs, et s’agissant de la question palestinienne, l’Algérie et l’Arabie Saoudite, qui ont discuté des derniers événements survenus en Palestine occupée, ont souligné la nécessité d’activer les différents mécanismes approuvés par le Sommet d’Alger pour mobiliser davantage de soutien à cette cause centrale.

Les deux ministres ont également passé en revue l’évolution de la crise au Soudan, en Libye et dans la région du Maghreb. En plus des défis croissants dans la région du Sahel et du Sahara en raison de l’expansion et de l’exacerbation des menaces terroristes. 

Ils ont exprimé leur « satisfaction quant au niveau de consensus existant dans les positions des deux pays, concernant les évolutions constatées à différents niveaux ».

Il est à rappeler que M. Attaf est arrivé, avant-hier à Djeddah, pour une visite officielle dans le cadre du renforcement des relations de fraternité et de coopération entre les deux pays et de la participation aux réunions ministérielles préparatoires du Sommet arabe prévu le 19 mai.

Dans le cadre des préparatifs à l’échéance arabe prévue à Djeddah, M. Attaf prendra part aux réunions ministérielles du Conseil de la Ligue des Etats arabes et aux différentes sous-commissions dont les travaux seront axés sur le suivi de la mise en œuvre des décisions adoptées par les dirigeants arabes lors du sommet d’Alger et la préparation des différents thèmes inscrits à l’ordre du jour de la 32e session du sommet arabe.

En marge de la réunion du Conseil ministériel, le ministre des Affaires étrangères devrait présider les réunions de l’instance de suivi de la mise en œuvre des décisions et des engagements au niveau ministériel, la commission ministérielle arabe à composante non limitée de soutien à l’Etat de Palestine.

Il présidera aussi la commission ministérielle chargée de l’examen des propositions soulevées par le président de la République au sujet de la modernisation, du développement et du renforcement de la performance de la Ligue arabe.

 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email