-- -- -- / -- -- --
Nationale

Regroupement des directeurs de la Protection civile de 24 wilayas

Regroupement des directeurs de la Protection civile de 24 wilayas

La Direction générale de la Protection civile (DGPC) a organisé hier à Sidi Bel Abbès le 2e regroupement régional des directeurs de la Protection civile de 24 wilayas du centre, de l’ouest et du sud du pays, et ce, dans le cadre de la préparation de la campagne estivale 2017, indiquent les services de la DGPC dans un communiqué.

Au cours de cette rencontre, les bilans de l’année 2016 relatifs au dispositif de surveillance des plages et baignades, de prévention et de lutte contre les feux de forêts et palmiers, notamment sur les volets préventif, organisationnel et opérationnel, seront étudiés afin de mettre en évidence « les difficultés rencontrées et prendre des dispositions pour préparer et améliorer les plans d’actions pour la prise en charge de la campagne estivale 2017 », précise la même source.

La DGPC rappelle, dans le même cadre, que son département met en place, comme chaque année, « un dispositif opérationnel destiné à la surveillance des plages autorisées à la baignade et cela durant quatre mois (du 1er juin au 30 septembre), tous les jours de 9 h à 19 h », précisant que « sur les 608 plages que compte le littoral algérien, 226 ont été interdites à la baignade essentiellement pour cause de pollution et risque particulier, contre 382 autorisées à la baignade et qui feront l’objet d’une surveillance par nos secours ».

Il est indiqué également que l’effectif professionnel affecté au dispositif sera renforcé, pour atteindre un total de « 17 000 agents mobilisés, soit une augmentation de 2 000 agents supplémentaires par rapport à l’année passée, en plus des moyens matériels supplémentaires prévus pour le dispositif de cette année, particulièrement en ce qui concerne les embarcations pneumatiques d’intervention ».

La DGPC indique à ce propos que la baignade dans les réserves d’eau, « un phénomène qui ne cesse de se généraliser à travers le territoire national non sans provoquer des morts annuellement », a enregistré 106 cas de décès dont la majorité sont des enfants, et ce, « malgré les multiples campagnes de sensibilisation initiées durant toute la saison estivale ».

Par ailleurs, il est souligné que « 22 colonnes mobiles et 490 unités d’intervention ont été mobilisées dans le cadre du dispositif de lutte contre les feux de forêts, réparties au niveau des wilayas classées à risque élevé, rappelant que durant l’année 2016, les unités de la Protection civile ont eu à intervenir pour l’extinction de 13 480 incendies qui ont généré des dégâts évalués à 6 792,62 ha de forêts, 4 513,24 ha de maquis, 5 903 ha de broussailles, 4 409,7 ha de récoltes, 19 302 palmiers et 96 740 arbres fruitiers.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email