Registre de commerce ambulant : 15 000 jeunes inscrits depuis sa mise en place – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Registre de commerce ambulant : 15 000 jeunes inscrits depuis sa mise en place

Registre de commerce ambulant : 15 000 jeunes inscrits depuis sa mise en place

Le directeur général du Centre national du registre de commerce ( CNRC ), Mohamed Slimani, a révélé que plus de 15 000 jeunes se sont inscrits depuis la mise en place de la formule du registre de commerçants ambulants en Algérie. Ces jeunes travaillent désormais dans 120 activités différentes. 

Le responsable, qui s’exprimait sur les ondes de la chaîne 1 de la radio nationale, a expliqué que la procédure pour ouvrir un registre de commerce mobile a été simplifiée. Une simple copie de la carte d’identité de l’intéressé suffit, dit-t-il, pour son enregistrement en tant que commerçant ambulant.

Slimani a ainsi évoqué les nombreux avantages dont pourraient bénéficier ces nouveaux inscrits. Tout comme les commerçants disposant d’une adresse, les commerçants ambulants auront accès à une couverture sociale. Ils auront notamment droit à une allocation de retraite.

Le même responsable a aussi indiqué que le Centre national du registre de commerce dispose d’une base de données numérisée et sécurisée. Ce qui donne la possibilité aux citoyens de s’enregistrer sans se déplacer.

Pour ce qui est du bilan de l’année 2022,  le CNRC a enregistré dans le secteur de distribution en détail 150.177 inscrits dans le domaine du commerce ambulant et 14 126 inscrits dans l’activité des services ambulants.

Cette activité exige du commerçant l’obtention d’un récépissé de dépôt auprès du Centre national du registre de commerce (CNRC) ou auprès de l’une de ses filiales, d’une copie de la carte grise du véhicule utilisé dans l’activité ou une autorisation du président de la commune concernée par l’activité.

Par ailleurs, Slimani a évoqué les nombreux efforts fournis par ses services, qui travaillent à accélérer le rythme de création des registres de commerce, tout en mettant fin aux transactions liées à la création d’entreprises commerciales avant le mois de juin prochain. La numérisation des opérations jouera d’ailleurs un rôle important dans la mise en œuvre de ces mesures.

D’un autre côté, le directeur du CNRC s’est félicité du développement du secteur commercial en Algérie, qui s’opère depuis les trois dernières années. Il a notamment évoqué le commerce extérieur et les exportations, qui ont dépassé les six milliards de dollars en 2022.

Il convient de rappeler, que les services du Centre national du registre de commerce ont enregistré, en 2022, 437.286 inscriptions à travers les 58 wilayas, dont 373 791 personnes physiques et 63 495 personnes morales, a indiqué le bilan annuel de la direction générale du Centre.

Il s’agit, selon le même document, de 171 228 nouvelles inscriptions (création de nouvelles entreprises), 137 811 modifications, 128 239 radiations (arrêt d’activité) et huit opérations de réinscription.

Le CNRC compte également 1 603 572 établissements titulaires d’un Registre de commerce électronique (RCE), soit 72% du nombre d’inscrits, parmi eux 1 426 780 personnes physiques et 176 792 personnes morales.

 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email