-- -- -- / -- -- --
Nationale

Refugiés nigériens: Niamey salue les efforts d’Alger

Refugiés nigériens: Niamey salue les efforts d’Alger

Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Tayeb Belaïz, a annoncé la création prochaine au profit des immigrés clandestins du Niger de centres d’accueil, réunissant toutes les commodités, à travers plusieurs wilayas.

M. Belaïz a ajouté que l’Algérie traite humainement le dossier des migrants. Le gouvernement du Niger a assuré dans un communiqué rendu public qu’« en aucun moment, il ne s’est agi d’expulsion par les autorités algériennes de nos compatriotes, qui était en situation irrégulière dans ce pays voisin et frère ».

Et d’ajouter que « l’opération de rapatriement de nos citoyens par les autorités algériennes a été effectué en respectant tous les droit humanitaires, même si la plupart d’entre-eux ne disposait même pas de carte consulaire que délivrent les services consulaires nigériens à Alger et à Tamanrasset ». 

En outre, concernant la collaboration entre les deux gouvernements, les autorités du Niger « se félicitent de l’excellente collaboration entre les deux gouvernements. « Fortement préoccupé par l’ampleur du phénomène, le gouvernement nigérien a décidé d’organiser, en concertation avec les autorités algériennes et avec l’assistance technique de l’Organisation internationale des migrations (OIM), une opération de rapatriement humanitaire de ces Nigériens en situation de vulnérabilité extrême et sans emploi en Algérie », a-t-on précisé.

Dans cette perspective, le ministre nigérien de l’Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires coutumières et religieuses, a effectué du 8 au 10 novembre dernier une visite en Algérie à l’effet de convenir avec les autorités algériennes, des modalités de ce rapatriement humanitaire de plus de 3 000 personnes constituées à 76 % d’enfants.

Le gouvernement du Niger saisit l’occasion pour « saluer l’hospitalité et la fraternité témoignées à l’endroit de ces femmes, enfants et hommes en situation d’handicap par les populations et les autorités algériennes », à conclu le communiqué.

Par ailleurs, rappelons-le, que 120 chalets ont été construits dans la wilaya de Tamanrasset afin d’accueillir les réfugiés avant leur prochain rapatriement. Cette opération de rapatriement intervient à la demande du gouvernement nigérien, qui en juin dernier estimait selon son porte-parole, ministre de la Justice Amadou Marou, leur présence en Algérie comme un « déshonneur » pour son pays. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email