-- -- -- / -- -- --
Energies Environnement

Recyclage des déchets : 200 microentreprises actives à Blida

Recyclage des déchets : 200 microentreprises actives à Blida

« Les CET de Blida se trouvent dans l’impossibilité de prendre en charge la totalité des déchets ménagers générés par la wilaya, dont le volume est estimé à près de 400 000 tonnes/an ».

C’est par cette déclaration que le directeur du secteur de l’environnement, Ouahid Tchachi, lors de la journée d’étude sur les métiers verts, à l’université Saâd-Dahleb de Blida, a voulu tirer la sonnette d’alarme concernant la collecte et le recyclage des déchets.

Selon ce responsable, la wilaya de Blida compte près de 200 microentreprises actives dans le domaine du recyclage des déchets. Ces unités se sont spécialisées dans le recyclage des déchets, dont le carton, le papier, le verre, le bois ainsi que différents types de plastique.

Outre les ordures ménagères, ces microentreprises assurent également la prise en charge des déchets médicaux et paramédicaux vu que la wilaya abrite un nombre considérable de centres et d’établissements hospitaliers, qui en font un pôle médical par excellence, a souligné au Jeune Indépendant Ouahid Tchachi. Il a cité, parmi ces entreprises au parcours exemplaire et ayant réussi en un laps de temps à exporter leurs produits, une unité spécialisée dans le traitement des restes de poulet et leur transformation en protéines ; la première du genre au niveau national, a-t-il relevé.

Il a souligné sa « contribution à pallier le problème de rejet de ces déchets dans les cours d’eau et les risques encourus pour la santé publique ». Le responsable a cité parmi les solutions proposées l’encouragement de la récupération et du recyclage des déchets, et ce à travers l’incitation des jeunes à investir dans le domaine.

A cela s’ajoute le lancement de la première expérience de tri des déchets dans la wilaya, à travers l’installation de conteneurs au niveau des quartiers fermés, des établissements publics, des universités et des résidences universitaires.

Outre la génération de revenus, l’économie circulaire permettra d’éviter plusieurs problèmes affectant l’environnement, dont la réduction de l’impact des polluants et des produits chimiques dans l’eau, ainsi que les risques qui peuvent être encourus, tout en mettant le holà au déséquilibre de l’écosystème, au réchauffement climatique, à ses effets sur le ruissellement des nappes phréatiques ainsi que les précipitations des cours d’eau.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email