-- -- -- / -- -- --
Nationale

Recensement général de la population et de l’habitat : Coup de starter le 25 septembre 

Recensement général de la population et de l’habitat : Coup de starter le 25 septembre 

L’Algérie est au rendez-vous avec son sixième recensement. Il se déroulera du 25 septembre au 9 octobre prochain. Le recensement de la population n’est pas un simple « dénombrement » de la population, c’est une opération qui permettra la planification des actions de l’Etat selon la répartition démographique. A quelques jours du début de cette opération, l’heure est à l’examen des derniers préparatifs. 

Le sixième recensement général de la population et de l’habitat était à l’ordre du jour de la réunion du gouvernement tenue ce jeudi. Le ministre de la Numérisation et des Statistiques a présenté une communication portant sur « les derniers préparatifs du sixième recensement général de la population et de l’habitat, qui constitue la seule opération statistique structurante réalisée de manière exhaustive », selon le communiqué des services du Premier ministre, qui a souligné que le recensement général de la population et de l’habitat est un moyen privilégié permettant de disposer d’une riche base de données et d’indicateurs socio-économiques d’aide à la décision. Cela permettra une meilleure prise en charge des besoins croissants de la population et une amélioration du service public. 

Compte tenu de l’importance de cette opération, le Premier ministre a rappelé la nécessité de faire adhérer les citoyens à ce recensement qui permettra la planification des actions de l’Etat selon la répartition démographique de la population d’une part et la réalisation des infrastructures d’appoint nécessaires d’autre part. Les préparatifs vont bon train. Des moyens humains et matériels sont mobilisés pour la réussite de ce rendez-vous.

A partir du 25 septembre, plus de 53 000 agents recenseurs entameront la collecte d’informations pour recenser la population. 8 000 superviseurs et 3 000 formateurs ont été aussi mobilisés. « Un plan de communication a été mis en œuvre pour sensibiliser la population sur l’importance de cette opération stratégique, pour laquelle toutes les conditions nécessaires à son bon déroulement ont été réunies », a-t-on indiqué. Pendant ces quinze jours, on va procéder à la collecte des données de la population et du parc logement à travers tout le territoire national, constituant ainsi une opération phare dans le système statistique national.

Selon l’Office national des statistiques (ONS) chargé de la réalisation de ce recensement, cette opération est l’unique source d’informations qui permet de disposer de données précises et désagrégées à un niveau géographique le plus fin (par wilaya, commune, agglomération, village …), et ce aussi bien sur la population et ses caractéristiques que sur le parc logement.

La nouveauté du sixième recensement général de la population et de l’habitat, c’est l’usage des technologies numériques. Des tablettes numériques vont être utilisées lors des deux opérations de collecte de données et de surveillance, tout en recourant, dans des cas donnés, aux formulaires en papier. C’est d’ailleurs ce qu’a confirmé, avant-hier, le ministre de la Numérisation et de Statistiques qui a estimé que « c’est un saut qualitatif dans l’histoire des statistiques en Algérie ».

Pourquoi recenser la population ? 

Les données de ce recensement sont utilisées pour les besoins de la mise en place, du suivi et de l’évaluation des politiques publiques au niveau national et local, et de la mise à disposition du public d’informations statistiques actualisées dans les domaines socio-économiques. Il sert également à fournir plusieurs indicateurs désagrégés au niveau géographique le plus fin, à l’effet de la comparabilité internationale, et l’évaluation des progrès accomplis par rapport aux engagements entrepris au niveau international.

Un tel recensement aide aussi pour les besoins de la recherche, des études et d’analyses, ainsi que pour la mise en place d’une base de sondage pour toutes les enquêtes statistiques ultérieures auprès des ménages.

Comment va se dérouler le recensement ? 

Les préparatifs du recensement ont débuté il y a deux ans. La phase préparatoire du sixième recensement général de la population et de l’habitat a en effet été entamée en 2019. Elle a regroupé les travaux préparatoires cartographiques (découper le territoire de chaque commune en zones dites districts de recensement et la préparation de toutes les cartes et la liste des constructions pour chaque agent recenseur au niveau des 1 541 communes).

La phase a également englobé l’élaboration du dossier technique, à l’instar de la confection des questionnaires. Au début du mois (du 1er au 5 septembre 2022), il y a eu un regroupement des superviseurs et des formateurs des formateurs à Alger, en présence des cadres de l’ONS. Des sessions de formation de près de 8 000 formateurs aux techniques de collecte ont été réalisées au niveau de toutes les wilayas la semaine dernière. A partir de demain jusqu’au 24 septembre, des sessions de formation pour les agents recenseurs au niveau des communes vont être organisées pour entamer la collecte des données sur le terrain, et ce du 25 septembre et 19 octobre 2022. Chaque agent recenseur sera affecté à un territoire délimité (dit district de recensement) encadré par un contrôleur, un formateur sur le plan technique et le délégué communal en charge de l’opération sur le plan logistique.

Depuis 1966, où la population était de 12 millions, l’Algérie effectue, tous les dix ans, un recensement de la démographie. Le dernier date de 2008. L’Algérie comptait alors 34,73 millions d’habitants. 

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email