-- -- -- / -- -- --
Nationale

Rebrab : «être toujours leader»

Rebrab : «être toujours leader»

Brandt Algérie ambitionne de devenir un acteur référent dans le domaine de l’équipement de la maison en Algérie dans tous les segments. Le patron du groupe Cevital, Issad Rebrab, a exprimé sa fierté en inaugurant la filiale algérienne de Brandt, qui est pour lui le nouveau fleuron de l’industrie algérienne. Il explique que le but de son groupe a toujours été d’être le leader dans tout ce qu’il entreprend.

Après l’annonce de création de sa filiale algérienne lors de la 48e FIA, le groupe Brandt a officialisé sa nouvelle filiale de production et de commercialisation de l’électroménager « Brandt Algérie », lors d’une soirée organisée mardi à l’hôtel

El Aurassi, en présence du P-DG du groupe Cevital, Issad Rebrab.

Brandt Algérie ambitionne de devenir un acteur référent dans le domaine de l’équipement de la maison en Algérie dans tous les segments. Le patron du groupe Cevital, Issad Rebrab, a exprimé sa fierté en inaugurant la filiale algérienne de Brandt, qui est pour lui le nouveau fleuron de l’industrie algérienne. Il explique que le but de son groupe a toujours été d’être le leader dans tout ce qu’il entreprend.

Le groupe électroménager Brandt a été racheté par le groupe Cevital en avril 2014, en sauvegardant 1200 emplois sur 1800. Le groupe a relocalisé en Algérie les produits électroménagers blancs et bruns qui ont été délocalisés avant en Asie et en Europe de l’Est Issad Rebrab a affirmé que l’Algérie est plus compétitive que les pays d’Asie, ne serait-ce que par sa proximité avec la France et le reste de l’Europe par rapport à la Chine.

A travers le groupe Cevital, Brandt Algérie a créé un site de production dans la wilaya de Sétif qui sera renforcé grâce à la mise en exploitation d’une nouvelle usine d’ici à fin 2015 avec un investissement de 700 millions d’euros et une capacité de production annuelle de 8 à 10 millions de produits dont 90% seront destinés à l’exportation.

Le site permettra également de créer plus de 7 500 emplois directs, selon Issad Rebrab, qui explique que son groupe a gagné, en rachetant Brandt France, l’expérience et le savoir-faire du groupe français avec plus de 1300 brevets et quatre marques de renom mondial qui sont Brandt, Vedette Sauter et De Dietrich, mais surtout un réseau de distribution au niveau mondial.

« C’est la première fois qu’une entreprise algérienne possède 1300 brevets avec un réseau de distribution au niveau mondial », a affirmé fièrement le patron du groupe Cevital. Pour sa part, le directeur général de Brandt Algérie, Massinissa Aït Saadi, évoque une étape très importante pour le groupe, car il s’agit de consolider cette marque qui a une histoire de 150 ans. 

Le groupe Brandt compte conquérir non seulement le marché algérien, mais également la région d’Europe, l’Afrique du Nord, le Moyen-Orient et l’Asie-Pacifique, dans un environnement compétitif très mature et très concurrentiel. le patron de Brandt Algérie reste confiant quant à la réussite de sa marque à l’international.

L’événement intervient le jour-même de l’inauguration du premier « Brandt store » à Hydra. Les responsables du nouveau venu en Algérie espèrent voir naître une centaine de points de vente d’ici à la fin de l’année à travers le territoire national, sans compter les magasins multimarques

Par ailleurs le P-DG du groupe Cevital a profité de l’occasion pour mettre en avant la réussite de son groupe qui a connu une croissance de 30% durant les 15 dernières années, en expliquant que les bénéficiaires de cette croissance sont d’abord les clients. il indique également que Cevital est le premier exportateur hors hydrocarbures dans le secteur privé algérien, et que son entreprise contribue clairement au budget de l’Etat à travers la fiscalité, en étant deuxième plus grand contribuable après Sonatrach. Il juge que le système fiscal constitue un frein au développement de son groupe.

« A travers la fiscalité, l’Etat algérien est le premier actionnaire du groupe Cevital, et nous créateurs de richesse, nous ne sommes qu’un petit actionnaire du groupe », a déclaré M. Rebrab, en expliquant que « l’Etat perçoit ses dividendes et Cevital investit la quasi-totalité de ses bénéfices ». Il déclare qu’à partir de 2013 le groupe a décidé de s’ouvrir à l’international pour chercher d’autres relais de croissance pour ses activités en Algérie, c’est ainsi que le groupe a acquis quatres entreprises européennes, dont Brandt. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email