Réalisation du Pont de Tasfert à Akbou : Le projet à la traîne  – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Réalisation du Pont de Tasfert à Akbou : Le projet à la traîne 

Réalisation du Pont de Tasfert à Akbou : Le projet à la traîne 

Confié depuis 2020 à une entreprise nationale, SAPTA, le projet de réalisation du Pont de Tasferth devant enjamber l’Oued Soummam pour rallier 36 localités des Bibans dont les communes de Tamokra, Bouhamza (Béjaïa), entre autres, et plusieurs villages de la wilaya de Sétif traine de retard en retard.

Le projet avait débuté en 2015 et devait être livré en 2020. Le taux d’avancement des travaux reste insignifiant. Les travaux n’ont pas beaucoup avancé pour ne pas qu’ils avancent très lentement. L’ouvrage avait été confié au départ à une entreprise nationale en l’occurrence GESI-TP avant de le passer à SAPTA suite au retard accusé par cette dernière dans l’avancement des travaux et surtout le mécontentement des habitants des 36 villages qui avaient introduit une réclamation début de l’année 2020 auprès de la wilaya.

Le rythme des travaux avait commencé à s’emballer et les habitants avaient le cœur plein d‘espoir avant que le rythme ne retombe encore au plus bas et replonger ces dernier dans le désespoir. Les villageois sortent une nouvelle fois de leur réserve ces derniers afin d‘interpeller les autorités sur le retard mis dans l’avancement des travaux de ce projet et la nécessité de booster le chantier en leur renforçant en moyen humain et matériel afin de concrétiser ce Pont qui revêt un caractère important pour le développement socio-économique de toute la région sachant, que celle-ci, va définitivement sortir de son enclavement.

Pour rappel, «une enveloppe financière avait été dégagée par la wilaya en vue de réaliser les deux accès. Du moins, c’est ce qui avait été annoncé l’an dernier. Des visites avaient été effectuées sur les lieux par les autorités de wilaya et elles s’étaient couronnées par des instructions en direction des entreprises réalisatrices afin «d’accélérer» le processus de fabrication des poutres et mettre en place les moyens nécessaires pour avancer rapidement dans les travaux.

Les entreprises en charge de ce projet avaient été invitées «à prendre toutes les mesures en vue d’assurer un rythme soutenu des travaux et d’achever le projet dans un meilleur délai». Un planning hebdomadaire devait même être arrêté. Celui-ci devait fixer «l’avancement des travaux» et permettre leur évaluation en continue. S’agissant de l’aménagement des voies d’accès, un montant avait, également, été dégagé. et les cahiers des charges devaient être, également, finalisés. 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email