-- -- -- / -- -- --
Monde Afrique

RDC: 20 morts dans une incursion de miliciens armés à Lubumbashi

RDC: 20 morts dans une incursion de miliciens armés à Lubumbashi

Une incursion de miliciens armés à Lubumbashi, capitale économique de la République démocratique du Congo (RDC), a fait au moins 20 morts, dont un militaire et deux policiers décapités.

Plusieurs centaines d’assaillants d’un groupe séparatiste ont lancé une opération sur Lubumbashi dans la nuit de vendredi à samedi. «L’attaque s’est poursuivi jusqu’à la mi-journée de samedi», a indiqué un responsable local à des médias, précisant que «les forces régulières ont du répliquer avec force».

Les miliciens, armés de fusils d’assaut AK-47, de fusils de calibre 12, de machettes, de flèches, étaient scindés en deux groupes de respectivement 300 et 100 personnes.

Le premier groupe avait pour cible le gouvernorat de province et la place Moïse-Tshombe du nom du président de l’ex-république du Katanga, quant au deuxième groupe, il visait le siège local de la RTNC.

Les assaillants ont été identifiés comme des rebelles séparatistes de la milice Kata Katanga, qui combat pour la sécession de cette riche province minière (cuivre et cobalt).

Selon le ministre provincial de l’Intérieur, Philbert Kunda Milundu, “deux policiers ont été décapités et un militaire tué”. Le dernier bilan officiel fait état de 16 assaillants neutralisés, plusieurs blessés et capturés.

De son côté, le directeur de l’établissement pénitentiaire, Pelar Ilunga, a rapporté le décès de quatre prisonniers, tous tués alors qu’ils tentaient de s’évader de la prison de Lubumbashi.

D’après des sources concordantes, la prison a été attaquée par des hommes lourdement armés. Des militaires et des policiers étaient toujours déployés dans la ville qui compte plus de deux millions d’habitants dans l’après-midi.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email