-- -- -- / -- -- --
Culture

Rassembler la jeune génération avec les enfants de novembre

Rassembler la jeune génération avec les enfants de novembre

Pour marquer l’histoire récente de notre pays et consolider le devoir de mémoire, une action d’une envergure insoupçonnée est programmée au début de la semaine prochaine. 1954 jeunes, nombre choisi par fidélité au Premier novembre 1954, sont invités à se rendre dans les Aurès pour se recueillir sur les traces de leurs aînés qui ont tiré les premiers coups de feu de la guerre de libération nationale.

Pour cet évènement exceptionnel, trois wilayas se sont impliqué à fond. Il s’agit de la wilaya d’Alger, et les wilayas des Aurès concernées, Batna et Khenchela.

Durant deux jours, les 30 novembre et premier décembre, les jeunes invités vont revivre intensément l’atmosphère qui a régné ce premier novembre 1954. Accompagnés par le vétérans encore en vie et acteurs de ce déclenchement historique de la guerre de libération nationale, ils vont aller sur les traces des premiers combats. Ils visiteront les lieux où sont tombés au champ d’honneur les glorieux héros de cette guerre. Ils feront connaissance des moyens, très modestes au départ, dont disposaient ces moudjahidine de la première heure et dont seul le courage sans limite et la foi inébranlable servaient de moteur.. Ils se recueilleront sur les stèles érigées en faveur des chouhadas.

Ces jeunes passeront de longues moments à la visite des musées érigées en souvenir de ces hauts faits d’arme et en reconnaissance aux lourds sacrifices consentis permettant à ces jeunes générations de vivre dans la dignité et la liberté, loin de l’oppression de l’odieux système colonial.

Ces visites sur les lieux mêmes du déclenchement de la lutte armée ont valeur de symbôle, rassemblant la jeunesse d’aujourd’hui avec les enfants de novembre, faisant l’objet de passerelles louables, effaçant les incompréhensions et les conflits de génération. Ces jeunes d’aujourd’hui peuvent ainsi apprécier à leurs justes mesures les efforts colossaux et le très lourd tribu payés par les combattants de la première heure pour la libération de l’Algérie. 

Déjà, dans cette visite dans les Aurès, des actions dans le cadre de ce soixantième anniversaire du premier novembre 1954 ont été réalisées par la nouvelle et l’ancienne génération. Les jeunes vont ainsi présenter un film qu’ils ont eux-mêmes conçu et les anciens ont monté une exposition reflétant avec illustrations et objets, les pages glorieuses de leur combat contre une armée qui était la quatrième puissance mondiale en 1954. Pour cette visite commémorative dans les Aurès, en plus du travail des trois wilayas, Alger, Khenchela et Batna, s’ajoutent l’action des directions de la jeunesse, sports et loisirs de ces wilayas. Kamel Cheriti

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email