-- -- -- / -- -- --
Nationale

Rassemblements devant les directions de l’éducation

Rassemblements devant les directions de l’éducation

La commission nationale des fonctionnaires de l’orientation scolaire, affiliée à l’Union nationale des personnels de l’éducation et de la formation (Unpef), appelle ses adhérents à des rassemblements, mardi, devant les directions de l’éducation de wilaya.

Les fonctionnaires de l’orientation scolaire déplorent l’état des centres d’orientation qui « sont, en majorité, dans un état lamentable », regrette ce syndicat dans un communiqué rendu public lundi.

Il estime que « ces centres sont censés coordonner les travaux des conseillers les soutenir et les former, ou encore lancer des études et enquêtes dans le but de diagnostiquer les maux de l’école et de proposer des solutions ».

Les fonctionnaires de l’orientation scolaire réclament leur statut (mode de gestion : administrative, financière et technique) attendu depuis des années. Le syndicat interpelle, par ailleurs, la commission technique chargée de remédier aux lacunes contenues dans le statut particulier des corps spécifiques de l’éducation nationale pour rétablir les droits des fonctionnaires de l’orientation scolaire qui « ont le plus souffert », selon le communiqué.

Ces fonctionnaires affiliés à l’Unpef demandent, en outre, d’être associés au travail de révision promis par la tutelle. Le syndicat pointe du doigt, entre autres préjudices causés par le statut en vigueur, l’injustice de l’intégration de la classification des grades et de la promotion qui a lésé les effectifs de cette corporation.

La commission de révision du statut doit, selon l’Unpef, tenir compte de la réparation de l’injustice de l’intégration, et ce en rendant aux conseillers leurs grades déjà acquis. La commission est interpellée sur la nécessité de la création de grades de promotion pour les conseillers principaux comme grades de spécialisation dans les domaines de guidance scolaire, de l’information de l’évaluation, de l’orientation et de la recherche, lit-on dans ledit document.

Les fonctionnaires de l’orientation scolaire réclament, en outre, l’établissement du statut des centres d’orientation scolaire, conformément aux exigences du moment, ainsi que des possibilités de bénéficier d’un logement d’astreinte, de l’indemnité de transport et de la prime de responsabilité.

En outre, ces derniers demandent la « révision à la hausse de la classification, compte tenu des paramètres de compétences, de la diversité et de la complexité des tâches, l’ouverture de la possibilité de postuler aux postes de responsabilité dans le secteur ainsi que l’établissement du statut des centres d’orientation scolaire conformément aux exigences du moment ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email