-- -- -- / -- -- --
Nationale

Rassemblement pour exiger sa libération

Rassemblement pour exiger sa libération

Heureux dénouement de l’affaire de la disparition de l’étudiant Saïd Djennad d’Azazga, survenue le 13 juillet dernier. Après une attente longue de neuf jours, le jeune homme a pu joindre sa famille par téléphone dans la nuit de lundi à mardi à partir de Blida, pour leur demander de venir le chercher.

Les parents se sont rendus sur le lieu indiqué par leur fils et l’ont récupéré sain et sauf, indique-t-on de sources locales. Aucune autre information n’a filtré sur les causes de la disparition de ce jeune étudiant de 23 ans qui a quitté le domicile familial le 13 juillet dernier sans donner de signe de vie depuis, jusqu’à cette nuit de lundi.

La population de la localité d’Azazga, à une vingtaine de kilomètres au sud-est de Tizi Ouzou, avait organisé une marche de solidarité avec la famille du disparu dans la journée de samedi dernier dans le chef-lieu communal. Contrairement à la famille Djennad, qui vient de sortir de son cauchemar, celle d’Amar G. d’Aït Zmenzer, dans la daïra de Beni Douala, continue à vivre dans l’expectative depuis son kidnapping le 14 juillet.

La commission de crise installée au lendemain du rapt avait appelé à une grève générale observée le 16 du mois en cours, tout en initiant une caravane de recherche pour tenter de retrouver le sexagénaire en captivité.
Une semaine après ces deux premières actions, la commission, qui s’est réunie lundi, a décidé de tenir un rassemblement aujourd’hui mercredi à 11h, devant le siège de la wilaya de Tizi Ouzou afin d’exiger de nouveau la libération de Amar G. et l’amélioration des conditions sécuritaires dans la région. Le mouvement de solidarité avec la famille de l’otage s’est élargi aux localités avoisinantes d’Ath Zmenzer.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email