-- -- -- / -- -- --
Nationale

Rassemblement des centaines de souscripteurs AADL 2

Rassemblement des centaines de souscripteurs AADL 2

Plusieurs centaines de souscripteurs de la formule AADL 2 de la wilaya d’Alger et d’ailleurs ont observé ce mercredi un rassemblement de protestation devant le siège du ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville.

Il s’agit des 31 000 souscripteurs inscrits depuis 2013, ayant payé leur première tranche et qui sont dans une attente indéterminée et incompréhensible pour choisir leurs sites.
Selon les déclarations de Hilal Boushaba, un représentant des protestataires, lui et trois autres représentants ont été reçus mercredi dernier (26 juin) par un responsable au niveau du ministère en vue de lui exposer leurs préoccupations et de s’enquérir de la situation de leurs dossiers. Et d’expliquer à ce titre :« Le directeur général qui nous a reçus la semaine dernière nous a promis une bonne nouvelle concernant les assiettes foncières disponibles dans la capitale pour procéder au choix des sites avant la prochaine rentrée scolaire ». « Nous nous sommes présentés aujourd’hui au ministère pour voir ce responsable, à notre grande surprise Ismail Loumi, directeur du logement promotionnel au même département ministériel, nous a dit qu’il n’y peut rien et qu’il faudra encore patienter pour pouvoir choisir les sites.

Car les assiettes foncières ne sont pas disponibles », nous a indiqué M. Hilal avec une grande déception. En réalité, l’ouverture du site électronique permettant le choix des sites n’est qu’une partie des revendications de ces contestataires. Ils refusent toute affectation aux sites situés hors de la wilaya d’Alger tels celui de Sidi Sarhane qui se trouve dans une zone montagneuse à Blida, nous a précisé notre interlocuteur. L’opération du choix des sites, dit-il, devrait se faire dans la transparence et concerner tous les souscripteurs qui sont au nombre de 31 000, sans les répartir en quotas. La foule réunie devant le ministère et encerclée par un dispositif sécuritaire impressionnant s’est vite révoltée, après la réaction dudit responsable banalisant le nombre des protestataires à l’extérieur. Chose qui a exacerbé la colère des contestataires, qui n’arrêtaient pas de scander à tue-tête le fameux slogan du hirak « Klitou lablad yasserakine », (vous avez dévoré le pays, voleurs). Ils entonnaient aussi : « Watani watani ayna sakani » (mon pays, où est le logement), « maranache saktine hatta nesseknou ga3 », (nous n’allons pas nous taire jusqu’à ce que nous soyons tous logés).

Avant de se disperser, les protestataires se sont donné rendez-vous jeudi 11 juillet devant le siège de l’Agence de l’amélioration et du développement du logement (AADL) à Saïd-Hamdine pour un quatrième rassemblement. Ces souscripteurs, faut-il le rappeler, ont déjà organisé deux rassemblements, le premier le 13 juin à Saïd-Hamdine et le deuxième la semaine passée devant le ministère de l’Habitat.
L’objectif, disent les protestataires, étant de maintenir la pression et de faire avancer la situation de leurs dossiers qui trainent depuis six ans, alors que d’autres souscripteurs de la même formule (AADL 2013) ont achevé le paiement des quatre tranches et ont eu leurs appartements. Il faut dire que ces dernières semaines le département de l’Habitat connaît des agitations et des remous, avec les mouvements de contestations menés par les souscripteurs des différentes formules à l’échelle nationale.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email